Etudes longues après un Bac Pro

Etudes longues après un Bac Pro

 

9 décembre 2011 | digiSchool Bac Pro | 0 avis

Etudes longues après un Bac Pro

Faute de parcours adaptés à leur profil, l’immense majorité des 25% des bacheliers professionnels qui poursuivent leurs études s’arrête encore après un bac +2 - généralement un BTS. Toutefois, quelques filières longues (de niveau bac+5), conçues sur mesure pour ces profils, sont désormais disponibles.

 

 

L’université : Des parcours mal adaptés aux bac pro

 

Moins de 7% des bacheliers pros qui poursuivent leurs études se dirigent vers l’université, le plus souvent pour préparer un diplôme universitaire de technologie (DUT) ou une licence pro. Un nombre infime y poursuit après bac+3. De fait, la voie générale, inadaptée à leur profil, leur est fortement déconseillée. Si certaines universités proposent des mises à niveau à leur intention, les bacheliers pros y subiront tout de même de plein fouet la concurrence des bacs généraux et, dans une moindre mesure, celle des bacheliers technologiques. Les bacheliers pros qui tentent leur chance sont le plus souvent issus du domaine de la production. Ils se dirigent vers les filières STAPS, histoire ou économie-gestion. Ceux des services optant de préférence pour l’AES, le droit ou l’anglais. Quelle que soit la filière choisie, les études universitaires requièrent bonne culture générale, méthodologie et qualités d’expression en français. Voir Licence après un bac pro.

 

Un master pour les bacs pros du secteur production

 

L’université Joseph Fourier de Grenoble a ouvert en 2009 l’ENEPS (Ecole Nationale de l’Enseignement Professionnel Supérieur) une école préparant des bacheliers pros du secteur production à un master. Le recrutement porte sur les filières Génie Civil (GC), Génie Electrique Informatique Industrielle (GEII) et Réseaux et Télécommunications (RT). Les 2 premières années sont consacrées à la préparation du DUT au sein des départements GC, GEII et RT de l’IUT de l’UJF. La pédagogie est renforcée et les étudiants bénéficient du parrainage de nombreuses entreprises. La 3ème année pourra se solder par l’obtention d’une licence de sciences et technologies ou d’une licence pro et les 4ème et 5ème années par celle des masters 1et 2.

 

Débouchés nombreux dans les domaines de la gestion d’énergie, de la production d’énergie renouvelable, des réseaux informatiques et des télécommunications, en tant que techniciens ou ingénieurs.

 

Inscription en janvier via le site www.admission-postbac.fr, rubrique DUT puis ENEPS.

 

Des classes prépas sur mesure pour les bacs pros

 

 

Une prépa économique, vers les écoles de commerce

 

A Strasbourg, il existe depuis la rentrée 2009 une classe prépa aux grandes écoles de management réservée aux élèves issus d’un baccalauréat pro, essentiellement tertiaire. Implantée dans le lycée professionnel Charles Frey, en partenariat avec le lycée René Cassin et l’EM Strasbourg, cette prépa unique en son genre propose à ces bacheliers un cursus sur mesure, en 3 ans.

 

Au programme des 2 premières années : des horaires renforcés en langues et en culture générale, avec dispositif d’accompagnement personnalisé pour les épreuves orales, tutorat individuel et collectif des élèves par des cadres des entreprises partenaires et une forte sécurisation du parcours (équivalences chaque année en BTS au lycée Cassin ou à l’université de Strasbourg). La 3ème année est calquée sur la prépa ECT (Economique Commerciale voie Technologique, pour les élèves issus de terminale STG), dont les élèves passeront le même concours.

 

Inscription via le site www.admission-postbac.fr. Admission sur dossier et entretien de motivation.

 

Une prépa scientifique, vers les écoles d’ingénieurs

 

Le lycée Henri Parriat de Montceau-les Mines (académie de Dijon) a ouvert à la rentrée 2010 une classe prépa TSI (Technologie sciences industrielles) en 3 ans réservée aux bacs pros industriels (domaines de l’électrotechnique et l’électronique, de la mécanique, de la microtechnique, de l’énergétique…). Cursus qui vise à préparer les concours de la plupart des écoles d’ingénieurs recrutant sur concours commun.

 

Objectif de la 1ère année : amener les étudiants à un niveau d’un bon élève de bac STI, voire de bac S. Les deux années suivantes sont à peu près identiques à une CPGE TSI classique. Là encore, parcours scolaire sécurisé, avec, à l’issue de chacune des années, admission possible en section BTS ou intégration du cursus en licence à l’université de Dijon, notamment en IUT, au travers d’équivalences. En fin de cursus, les étudiants ont la possibilité d’intégrer une centaine d’écoles d’ingénieur, via un concours d’entrée spécifique, dont les plus prestigieuses : Centrale, Polytechnique, ENSAM…

 

 

 

Une grande école de management pour les bacheliers pros

 

Créée en 2010 par le CNAM (Conservatoire national des Arts et Métiers), l’école Vaucanson vise à préparer les bacheliers professionnels à accéder à des postes de responsabilité en gestion, management et sciences pour l’ingénieur. Une formation en apprentissage dans plusieurs sites sur toute la France, mené en partenariat avec d’autres grandes écoles et de nombreux groupes industriels (dont Axa, Paribas, EDF, PSA, Suez, Vivendi…).

 

L’école Vaucanson mène à des licences et des masters de management ou d’ingénierie industrielle. Débouchés variés : industrie métallurgique, l’énergie, commerce et distribution, banque-assurance, etc. Sélection sur dossier et entretien.

 

Bac pro : une grande école via les admissions parallèles

 

Après un BTS/BTSA/DUT ou une licence pro, les sortants de bac pro ont aussi la possibilité de rejoindre les écoles de commerce ou d’ingénieur par la voie des admissions parallèles. Une prépa d’un an, spécifique aux BTS et DUT industriels, la prépa ATS, est proposée par plusieurs établissements.

 

Voir aussi Ecole de commerce après un bac pro, Intégrer une école d’ingénieurs après un bac+2/3 et Les prépas technologiques.

 

 

Les avis sur cet article

Bonjour
je souhaite me diriger vers une licence communication
après un bac pro commerce
est ce possible ?
MERCI D’AVANCE

par - le 2 février 2016

BRAVO BONNE CHANCE

par - le 2 février 2016

Bonjour. je suis actuellement en bac pro SEN ASI je compte changer d’orientation car après trois an je n’aime plu ce que je fais. Après mon bac je me dirige vers une licence en économie et gestion.
Et je pense que c’est largement faisable.

par - le 6 juin 2014

Bonjour ,je vais entrer en bac pro sen et je voudrais faire ingenieur en informatique specialisé en intelligence artificielle et je voudrais savoir quelle parcour je dois faire apres avoir eu mon bac pro sen (bts,iut,dut)? Merci d’avance.

par - le 18 juillet 2011
Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir
Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?