Le BTP, un secteur qui recrute

Le BTP, un secteur qui recrute

11 octobre 2013 | digiSchool Bac Pro | 0 avis

Le BTP, un secteur qui recrute

Un secteur qui recrute

A l’heure où les médias nous parlent de crise financière, de pénurie de travail, il est un secteur d’activité qui continue de recruter régulièrement, c’est le BTP. Le paradoxe réside même dans la difficulté qu’ont les professionnels du bâtiment à trouver de la main-d’œuvre.

Pourtant, ce n’est pas le travail qui manque. Les besoins sont réels. Mais le recrutement BTP semble poser problème. Les jeunes ne sont pas forcément attirés par ces métiers, souvent par méconnaissance. Parce que le secteur bénéficie d’une grande diversité.

Véritable locomotive de l’économie française - ne dit-on pas quand le bâtiment va, tout va- le BTP souffre d’une mauvaise publicité, ainsi que de la concurrence des auto-entrepreneurs. Deux facteurs conjugués qui compliquent nettement la tâche des dirigeants.

Trouver un job dans le BTP est chose facile. Il suffit de consulter des sites dédiés, comme celui de PMEBTP, ou Action BTP notamment.

Des choix stratégiques

Le secteur recherche des jeunes de niveau CAP à BAC+6. Résolument tournées vers l’avenir, les entreprises de BTP misent sur la formation professionnelle, en proposant des cursus adaptés. Parce que travailler dans le bâtiment, ce n’est pas forcément être manœuvre. On peut très bien être conducteur de travaux, voire ingénieur.

Du fait de ces soucis pour trouver du personnel, beaucoup de professionnels se demandent comment recruter dans le BTP aujourd’hui. Les institutionnels comme Pôle Emploi mettent pourtant leurs compétences au service du secteur, en organisant des forums. Cela se révèle insuffisant.

Pour valoriser le secteur, les campagnes de publicité semblent un bon moyen. Pourtant, malgré l’urgence, en raison de nombreux départs en retraite programmés dans les prochaines années, les solutions miracles ne se profilent pas à l’horizon.

Malgré des salaires attrayants, en début de carrière, l’offre d’emploi BTP reste trop souvent non pourvue. L’accent mis sur la formation permet à de nombreux jeunes d’intégrer la filière. Cela reste nettement insuffisant par rapport aux besoins réels.

Les années à venir vont se révéler cruciales.

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?