L'avenir de la filière professionnelle - Bac PRO

L'avenir de la filière professionnelle - Bac PRO

7 mars 2018 | digiSchool Bac Pro | 0 avis

L'avenir de la filière professionnelle - Bac PRO

Après l’annonce de la réforme concernant le Bac général, le Bac PRO lui aussi devrait être revisité très prochainement. Cette réforme du baccalauréat professionnel viserait à rendre la filière plus attractive, celle-ci étant bien souvent discriminée et mise de côté au profit des filières générales.

Une modernisation qui permettrait également d’accroître l’efficacité de la filière en adaptant le rythme d’alternance aux besoins des élèves et en renforçant la qualité des formations scolaires.

L’Éducation Nationale, chargée de donner un nouvel élan à la filière pro a axé son développement à travers 9 leviers. digiSchool Bac PRO vous les présente.

1. Un parcours personnalisé et un choix de formation

Ce premier levier a pour objectif de revaloriser la filière Professionnelle, malheureusement bien souvent subie que choisie. Cette réforme du Bac PRO vise à accompagner les élèves pour favoriser la rencontre entre leur potentiel et leurs opportunités professionnelles. L’Éducation Nationale veut mettre fin à la notion d’orientation par l’échec en valorisant les stages de découverte professionnelle.

Au lycée, chaque année se déroulera en suivant un objectif permettant d’affirmer le parcours de chaque élève.

Les formations professionnelles seront revalorisées en informant mieux les élèves au collège sur les différents métiers accessibles en suivant un Bac Pro.

2. Adapter son parcours pour plus de sécurité

L’objectif ? Faciliter le choix et la réorientation des élèves. Des familles de métiers vont être mises en place, et une refonte des programmes communs sera nécessaire.

Source - La transformation de la voie professionnelle

3. Accompagner l’élève après le Bac Pro

Selon l’Éducation Nationale, l’enseignement actuel en Bac Pro serait inadapté à une poursuite d’études. Le Bac Pro va donc être repensé pour permettre aux élèves de poursuivre leurs études dans le supérieur s’ils le souhaitent. Pour cela, 2 modules :

  • un module pour ceux qui souhaitent poursuivre leurs études
  • un module pour ceux qui souhaitent s’insérer rapidement dans la vie professionnelle à la suite du Baccalauréat.

Les périodes de formation en milieu professionnel seront revues à la hausse pour permettre aux élèves de faire ces choix importants plus sereinement, en étant mieux informés.

Source - La transformation de la voie professionnelle

4. Développer ses compétences

La construction d’une culture commune est essentielle pour développer ses compétences. Avec ce nouvel enseignement, l’élève apprendra à gérer son temps, à être créatif, à développer son esprit d’initiative pour devenir, pourquoi pas, l’entrepreneur de demain. Un temps sera donc dédié à la préparation des projets personnels et collectifs.

5. L’alternance en Bac Pro

La réussite de l’alternance dépend du lien existant entre l’enseignant, l’élève et son tuteur. Ce point clé va permettre à l’élève de s’épanouir dans sa formation, et chaque formation professionnelle aidera le candidat à définir et développer son propre projet d’alternance. Il faudra donc adapter, assouplir les horaires et les périodes de stages des candidats.

Source - La transformation de la voie professionnelle

6. Un Bac Pro plus souple

L’Education nationale affirme sa volonté d’améliorer / modifier plus facilement le contenu de certaines formations du Bac PRO. Cela nécessite de mettre les qualifications requises dans chacune des spécialités du Bac Pro à disposition des membres des Commissions Professionnelles Consultatives.

Par ce fait, les formations professionnelles devront répondre plus facilement aux besoin des professionnels et du monde du travail.

  • Les référentiels des programmes de chaque Bac Pro seront adaptables et accessibles facilement.
  • Le nombre de professionnels dans l’enseignement va augmenter, permettant d’améliorer le niveau et la qualité des formations.
  • Les élèves devront valider des blocs de compétences professionnelles et obtiendront des certifications afin de valoriser les compétences obtenues.

7. Fédérer une énergie entre les métiers

La cohésion et l’entente entre les différentes formations professionnelles peut permettre de créer une énergie bénéfique à l’évolution de chaque élève. La passerelle entre deux formations professionnelles (exemple : passer d’un Bac Pro Commerce à un Bac Pro Menuiserie) serait idéale pour permettre à chacun, s’il le souhaite, de changer de formation plus facilement. C’est pourquoi il y a une volonté de développer des réseaux d’établissements pour que chaque élève puisse personnaliser son parcours. Un conseil d’orientation stratégique va également être mis en place pour rendre les formations professionnelles plus adaptées au monde du travail actuel.

La création de campus sera indispensable afin d’instaurer cette cohésion entre les différentes formations existantes et surtout leur permettre d’évoluer ensemble, les unes avec les autres.

Source - La transformation de la voie professionnelle

Pour en finir sur ce point, un réseau d’anciens élèves va être sollicité dans chaque établissement pour que chacun puisse partager ses expériences sur le principe parrain/filleul. Ainsi, chaque parrain aura la “charge” de l’épanouissement de son filleul dans sa formation. Mieux accompagner les élèves dans leur formation et dans leur vie professionnelle sera un atout majeur de leur réussite.

8. Un cadre compétent et reconnu

Augmenter le niveau et la qualité des enseignements est nécessaire à la formations de futurs professionnels. Pour cela, les enseignants devront suivre des formations régulières et des immersions en entreprise dans le but de développer et ouvrir leurs esprits aux différentes compétences dans leur branche de formation.

Par la suite, ils organiseront des ateliers d’innovations pédagogiques pour échanger sur les différentes problématiques locales en lien avec les besoins en recrutement des entreprises.

La difficulté pour trouver un stage ou une alternance se fait de plus en plus ressentir. C’est cela qui motive la création d’une plateforme permettant ainsi la rencontre entre l’offre (les entreprises) et la demande (les élèves). Cette aide leur permettra d’être plus facilement en contact avec des entreprises qui recherchent, et d’optimiser leurs chances d’obtenir un contrat.

9. Une filière professionnelle plus ouverte à l’internationale

Le dernier point de cette réforme du Bac Pro concerne la mobilité nationale et internationale. Ce point vise à favoriser des voyages à l’étranger pour apprendre et découvrir les différentes façons de travailler. L’acquisition de compétences linguistiques permettra aux futurs travailleurs d’être plus performants, plus réactifs, et de mieux répondre aux attentes de leur environnement. La possibilité de stage d’Erasmus sera également disponible.

Donne ton avis !
Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?