Faire un BTS après le Bac PRO ?

Faire un BTS après le Bac PRO ?

8 bacheliers professionnels sur 10 optent pour un BTS ou BTSA comme poursuites d’études pour ceux qui veulent obtenir un Bac +2 après un Bac Pro !
Toutefois, il faut savoir que seuls les meilleurs élèves peuvent accéder à ces formations.

12 avril 2013 | digiSchool Bac Pro | 0 avis

Faire un BTS après le Bac PRO ?

17% des bacheliers pros, soit 80% de ceux qui poursuivent leurs études, choisissent la filière du BTS (brevet de technicien supérieur) et, pour les sortants des spécialités agricoles et agroalimentaires, celle du BTSA (brevet de technicien supérieur agricole).

Pourquoi choisir un BTS après un Bac Pro ?

BTS et BTSA sont des formations en 2 ans sanctionnées par un diplôme d’Etat.
Pour suivre cette formation, il faut intégrer un lycée (agricole pour les BTSA), public ou privé, ou une école.
En plus d’acquérir des connaissances, vous pouvez avoir de l’expérience professionnelle via les stages obligatoires en 1ère ou 2ème année. Et, certains BTS peuvent être faits également en alternance, ce qui est encore mieux si vous voulez vraiment mettre un pied dans le monde du travail et avoir le statut de salarié.
A noter que 50% des bacheliers professionnels choisissent l’alternance. Et, cette solution permet d’augmenter la probabilité de réussite au diplôme de 8,5%. Qui plus est, la scolarité est gratuite, la formation étant alors prise en charge par l’entreprise d’accueil, assortie d’un petit salaire et avec, en bout de course, une insertion professionnelle.

Bac pro : s’inscrire en BTS / BTSA

Pour s’inscrire en BTS ou en BTSA, il faut passer par le site des admissions post Bac, ouvert dès janvier.
Les admissions se font très souvent sur :

  • Dossier
  • Entretien (quelques fois)
  • Lettre de motivation (quelques fois)

Vous devez savoir que faire un BTS après un Bac Pro n’est pas un choix évident. En effet, vous devrez fournir plus de travail que les autres élèves issus de bacs généraux ou technologiques car vous aurez des lacunes notamment dans les matières générales.
Ainsi, nous vous conseillons vivement de privilégier un BTS qui s’inscrit dans la continuité de la spécialité de votre Bac Pro.

Le passage préalable par une année de mise à niveau (MAN) est d’ailleurs requis pour intégrer certains lycées et CFA, pour un BTS en 3 ans. C’est le cas du BTS Hôtellerie-restauration pour ceux qui n’ont pas un bac pro dans le secteur de l’hôtellerie. C’est souvent le cas également des BTS des arts appliqués.

A noter que, depuis 2009, les bacheliers pros ayant décroché leur bac avec mention bien ou très bien sont admis de droit dans les BTS de même domaine (sauf pour les BTS assistant de manager, commerce international, hôtellerie-restauration, responsable d’hébergement, et les BTS des arts).

Retrouvez toute la procédure des APB

Bac pro : liste des BTS possibles

Filières industrielles

Nous vous proposons un récapitulatif des BTS dans lesquels il est possible de s’inscrire si vous souhaitez travailler dans le secteur secondaire, ce que nous avons appelé les filières industrielles, où l’on retrouve : industries diverses (papeterie, textile, bois…), automobile/aéronautique, construction/BTP, mécanique, électronique, énergie …

Filières tertiaires

Enfin, les BTS suivants sont accessibles après un Bac Pro du secteur tertiaire. Ce secteur regroupe notamment : services (banque, assurances …), arts, tourisme, commerce, transport, distribution …

Bacs pros : après le BTS

Si la très grande majorité des sortants de bacs pros choisit encore de s’insérer dans la vie active, un nombre croissant poursuit ses études, à l’université en licence pro , voire en écoles de commerce ou d’ingénieurs, grâce aux admissions parallèles. Il existe notamment une prépa spécifique, la prépa ATS, pour les BTS et DUT désireux d’intégrer une école d’ingénieurs.

D’après une enquête du CEREQ de 2010, 81% des titulaires d’un BTS entrent directement sur le marché du travail. Trois ans après leur sortie du système éducatif, 7,3% d’entre eux seulement sont encore en recherche d’emploi. 66% sont en CDI, pour un salaire moyen de 1 330 €. Par contre, seuls 5% occupent un statut cadre.
Les apprentis ont ainsi deux fois plus de chances d’occuper un emploi après le BTS que les étudiants ayant suivi leur formation à temps plein. De plus, le poste obtenu est souvent de meilleure qualité (salaire / CDI / statut cadre).

Les avis sur cet article

Bonjour. Je suis en pleine rerehcche professionnelle, et je me demande si fleuriste est un me9tier qui pourrait me convenir. Pourriez vous me renseignez? J’aimerai savoir si il est possible de faire un contrat de professionnalisation fleuriste, lorsque, comme moi, on a bientf4t 25 ans. J’adore cre9er, j’aime beaucoup les fleurs, leurs couleurs, leurs odeurs, leur de9licatesse, leur particularite9, je me demande si cela suffit pour se lancer. Merci beaucoup d’avance pour votre re9ponse.

par - le 3 décembre 2012
Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?