Comptable : le métier

Comptable : le métier

28 janvier 2010 | digiSchool Bac Pro | 0 avis

Le comptable d’une entreprise enregistre les dépenses, les recettes ainsi que les investissements de cette dernière au quotidien. Il peut aussi se plonger dans la comptabilité analytique, afin d’analyser les coûts de revient ou le chiffre d’affaires des produits.

Comptable : un métier, une passion !

Il existe trois profils de comptable. Le comptable unique, le comptable spécialisé et le comptable collaborateur d’expert.

Le comptable spécialisé

Ce profil là, se retrouve dans les grande  ou très grande entreprise. Il travaille sous la responsabilité d’un chef comptable et est spécialisé dans une domaine/compte de  comptabilité. Par exemple, comptable clients, comptable fournisseur, comptable analytiques… Ils ne s’occupent que de ses comptent.

Le comptable collaborateur-d’expert

Ce dernier se trouve dans un cabinet d’expertise comptable, et est sous la responsabilité d’un expert-comptable. Il est  chargé de différents dossiers d’entreprises, et le plus souvent il s’occupe de la comptabilité d’artisans, d’agriculteurs, de commerçants, ou de libéraux, soit des petites structures. Chaque fin d’année, il s’occupe du bilans annuels de l’entreprise.

Le comptable unique

Ce comptable est dans les petites et moyennes entreprise, il est de partout et s’occupe tous les comptes de l’entreprise. Il est chargé d’enregistrer les opérations comptables au jour le jour, prépare les feuilles de paie des salariés et les déclarations fiscales et sociales… Il est responsable de toute la partie comptabilité d’une entreprise.

Comptable : de vraies compétences

Le métier de comptable demande extrêmement de rigueur. Il doit être très organisé et faire preuve d’une grande  vigilance au moment de l’inventaire et de la clôture des comptes annuels.

De plus, il maîtrise parfaitement les normes comptables ainsi que les logiciels de traitement comptable et fiscal. Il s’informe régulièrement des évolutions fiscales, sociales ou juridiques. Dans les sociétés en relation avec l’étranger, l’anglais est très important.

L’autonomie et les qualités relationnelles sont primordiales pour progresser. Le comptable doit, en effet faire preuve d’un bon contact que ce soit auprès des clients, ou des fournisseurs, des salariés et tous autres correspondants.

Les conditions de travail du comptable

L’activité comptable est assez intense. Seule une organisation irréprochable permet de faire face au stresse dans les meilleurs conditions.

La route peut parfois s’installer pour les comptables uniques, en revanche, pour ce qui en est des collaborateurs-d’expert, la diversité de la clientèle, en fait un métier très diversifié. Et il est amené a se déplacer en extérieur.

L’autonomie varie d’un profil comptable à l’autre. Dans une PME, le comptable est autonomie, dans une grande entreprise, il ne vois qu’une partie des comptes qui sont sa spécialité, il est donc très dépendant du reste du pôle comptabilité.

Ce métier est accessible avec un bac+2 (BTS, DUT ou DEUST) comptabilité. Pouvant intéresser les bacs pro compta.

Source : www.onisep.fr

Donne ton avis !

Veuillez répondre à la question suivante :


Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?