Sujet E2 : Préparation et Suivi de l'Activité Commerciale - Bac Pro Commerce 2017

Sujet E2 : Préparation et Suivi de l'Activité Commerciale - Bac Pro Commerce 2017

digiSchool Bac Pro vous propose le sujet de Préparation et Suivi de l'Activité de l'Unité Commerciale (E2) du Bac Pro 2017 (Commerce).
➜ Voir le corrigé de E2

Dans ce sujet, vous venez d'être engagné(e) au sein de la librairie MADISON à Libourne. Il vous sera demandé de mesurer l'attractivité de l'unité commerciale, de développer la fidélisation de la clientèle, d'améliorer la gestion de l'implantation du linéaire des "loisirs créatifs" et de diminuer la démarque.

Téléchargez gratuitement ci-dessous le sujet de E2 du Bac Pro Commerce 2017 !

Sujet E2 : Préparation et Suivi de l'Activité Commerciale - Bac Pro Commerce 2017
Télécharger gratuitement

20.00/20

5.0000 5 0

6 Avis > Donne ton avis

237 téléchargements

Le contenu du document

 

Titulaire de votre baccalauréat professionnel Commerce, vous venez d’être engagé(e) au sein de la Librairie MADISON, située à Libourne.

Libourne, sous-préfecture de la Gironde, idéalement placée au cœur des vignes bordelaises, à 30 minutes à l’est de Bordeaux, ne manque pas d’atouts. Pourtant son centre-ville se vide de ses commerces petit à petit. Récemment, La Maison de la Presse, concurrent le plus proche de la Librairie Madison, a fermé ses portes.

Située au cœur du centre-ville, à deux pas de l’Hôtel de ville, la Librairie MADISON propose, sur 500 m2, un large choix d’ouvrages en littérature, sciences humaines, gastronomie et bien-être, tourisme, livres scolaires et parascolaires, BD et Mangas. 

MADISON, c’est aussi un espace accueillant dédié à la jeunesse : des romans pour adolescents aux albums pour les plus petits en passant par les jeux, chacun y trouve son bonheur. C’est encore une offre importante en papeterie, matériels pour les beaux-arts et les loisirs créatifs. 

La librairie MADISON doit, aujourd’hui, faire face aux difficultés que connaît le centre-ville confronté à la concurrence de la grande distribution en périphérie et à l’essor du commerce en ligne. 

Madame Rogas, votre responsable, vous présente la situation du magasin et vous charge de l’assister dans l’objectif de dynamiser et de fidéliser sa clientèle. Elle pense, dans un premier temps, à développer l’univers loisirs créatifs.

Elle vous confie les missions suivantes : 

Partie 1 : Mesurer l’attractivité de l’unité commerciale

Partie 2 : Développer la fidélisation de la clientèle

Partie 3 : Améliorer la gestion de l’implantation du linéaire des « loisirs créatifs »

Partie 4 : Diminuer la démarque 

 

Liste des documents 

Document 1 : Article extrait du site « Les Échos » sur le marché des « loisirs créatifs » 

Document 2 : Répartition des dépenses du secteur librairie sur la zone de chalandise du magasin MADISON en 2016

Document 3 : Résultats de l’enquête de satisfaction effectuée par la société Qualithéos dans le magasin MADISON

Document 4 : La médiatisation de la librairie MADISON

Document 5 : La carte de fidélité dématérialisée

Document 6 : Répartition du linéaire du rayon « création »

Document 7 : Extrait de l’état des stocks du rayon « rubans adhésifs décoratifs »

 

Liste des annexes à compléter et à rendre avec la copie

Annexe 1 : Analyse de la zone de chalandise du magasin MADISON

Annexe 2 : Répartition et évolution des chiffres d’affaires des univers de la librairie MADISON

Annexe 3 : Tableau de bord des références « loisirs créatifs » étudiées 

Annexe 4 : Analyse de la rentabilité du linéaire « création »

Annexe 5 : Inventaire des stocks du rayon « rubans adhésifs décoratifs »

 

PARTIE 1 

Mesurer l’attractivité de l’unité commerciale

Dans l’objectif de répondre au mieux aux tendances du marché et de faire face à une concurrence accrue des ventes sur Internet, Madame Rogas souhaite vérifier que son choix de développer l’univers « loisirs créatifs » est pertinent. Elle désire, également, connaître l’origine de ses clients et identifier le potentiel économique de la zone sur laquelle le magasin est implanté afin de calculer le chiffre d’affaires qu’elle peut potentiellement réaliser et le comparer avec celui qu’elle réalise actuellement. 

 

TRAVAIL À FAIRE

À partir du document 1 et de vos connaissances,

1.1 Présenter :

  • les évolutions actuelles du marché des « loisirs créatifs »,
  • l’état de la concurrence,
  • le point de vigilance à avoir sur ce marché.

Répondre sur la copie

 

À partir du document 2 et de vos connaissances,

1.2 Calculer le potentiel de vente pour l’année 2016 de la librairie MADISON.

Compléter l’annexe 1 (à rendre avec la copie)

 

1.3 Calculer :

  • les chiffres d’affaires totaux réalisés par la librairie en 2015 et 2016 ;
  • la part du chiffre d’affaires réalisé, en 2016, par chaque univers de la librairie dans le chiffre d’affaires du magasin. Détailler le calcul pour l’univers « loisirs créatifs » ;
  • le taux d’évolution de chaque univers ;
  • le taux d’évolution global. Détailler le calcul.

Compléter l’annexe 2 (à rendre avec la copie)

 

1.4 Analyser ces résultats en :

  • comparant, pour chaque univers, les parts de chiffre d’affaires du magasin avec la répartition des dépenses en librairie par univers sur la zone de chalandise,
  • commentant l’évolution des chiffres d’affaires du magasin et des univers.

Répondre sur la copie

 

1.5 Proposer deux actions pour dynamiser les univers en difficulté.

Répondre sur la copie 

 

Partie 2

Développer la fidélisation de la clientèle 

Confrontées à la fuite de leur clientèle vers les sites de vente en ligne, les librairies indépendantes doivent dépasser leurs activités traditionnelles de conseil et d'animation.

C’est pour cela que Madame Rogas a mis en place de nombreuses actions de médiatisation autour de son point de vente. 

Pour compléter ces actions et dans le but d’améliorer sa qualité de service, Madame Rogas a demandé à la société Qualithéos, spécialisée dans l’analyse de la satisfaction, de réaliser une enquête auprès de sa clientèle. 

Elle vous transmet les résultats de cette enquête et vous demande de les analyser. 

 

TRAVAIL À FAIRE

À partir du document 3,

2.1 Dresser le profil de la clientèle du magasin MADISON.

Répondre sur la copie

 

2.2 Dégager, sous forme de tableau, quatre points forts et quatre points à améliorer de votre point de vente, évoqués par vos clients. Proposer une solution pour améliorer chaque point qui le nécessite.

Répondre sur la copie

 

À partir des résultats de l’enquête et du document 4,

2.3 Relever quatre outils de communication mis en place par MADISON et indiquer pour chacun les objectifs poursuivis.

Répondre sur la copie 

 

À partir du document 5 et de vos connaissances,

2.4 Indiquer quatre avantages pour les clients et deux pour l’entreprise de proposer une carte de fidélité dématérialisée.

Répondre sur la copie 

 

Partie 3

Améliorer la gestion et l’implantation du linéaire des « «loisirs créatifs » 

Après avoir fait le point sur la tendance des loisirs créatifs, Mme Rogas souhaite vérifier la rentabilité de certains produits de son rayon. Elle vous remet le tableau de bord des références à étudier pour avril 2017.

Cette étude doit permettre d’ajuster l’assortiment et d’apporter des améliorations sur la gestion des produits. 

 

TRAVAIL À FAIRE

3.1 Compléter le tableau de bord des quatre références observées. Détailler les calculs pour la référence « Kit peinture sur verre ».

Compléter l’annexe 3 (à rendre avec la copie)

 

3.2 Déterminer les références les plus rentables en termes de marge et les plus performantes en termes de chiffre d’affaires. Justifier vos réponses.

Répondre sur la copie 

 

Madame Rogas désire rentabiliser au maximum le linéaire « création » car ce dernier réalise de très bonnes performances. Afin d’optimiser l’implantation de ce linéaire, elle vous demande d’analyser la performance de quatre références. 

TRAVAIL À FAIRE

À partir du document 6 et de vos connaissances,

3.3 Calculer pour chaque référence :

  • la part de chiffre d’affaires, de linéaire et de marge,
  • l’indice de sensibilité à la marge.

 

3.4 Étudier la performance de chaque référence et indiquer la décision d’augmenter, de maintenir ou de diminuer sa part de linéaire.

 

3.5 Calculer le nouveau linéaire pour chaque référence.

Détailler vos calculs pour la référence « Toile à peindre ».

Compléter l’annexe 4 (à rendre avec la copie) 

 

Partie 4

Diminuer la démarque 

Les rubans adhésifs décoratifs apparaissent comme un produit en phase de croissance de l’univers « loisirs créatifs ».

Madame Rogas constate que le rayon « rubans adhésifs décoratifs » est en désordre et que certains produits sont détériorés. Elle vous remet les fiches inventaires. Elle vous demande de calculer la démarque et de lui proposer des actions pour la diminuer.

 

TRAVAIL À FAIRE

À partir du document 7 et de vos connaissances,

4.1 Calculer :

  • la marge brute dégagée,
  • le prix d’achat HT,
  • les écarts entre le stock « théorique » et les produits commercialisables,
  • le montant de la démarque connue et inconnue au prix de vente hors taxes.

 

Détailler vos calculs pour la référence « Lot 3 rubans fantaisie - 258874 ».

Compléter l’annexe 5 (à rendre avec votre copie)

 

4.2 Identifier deux causes possibles de démarque connue et deux causes possibles de démarque inconnue pour le rayon « rubans adhésifs décoratifs ».

Répondre sur votre copie

 

4.3 Proposer deux solutions adaptées pour chaque cause de démarque connue et inconnue.

Répondre sur votre copie

 

Document 1 : Article extrait du site « Les Échos » sur le marché des « Loisirs créatifs » 

Loisirs créatifs : la crise dope le succès du « fait main » 

Le marché, au sens large, pèse 900 millions d’euros. La crise favorise cette tendance de fond.

« C'est moi qui l'ai fait ! » Désormais, cette phrase enfantine résume une vague de fond qui fait exploser le secteur du « fait soi-même ». D'après les derniers chiffres rassemblés, il y a deux ans par le syndicat professionnel Créaplus, ce marché pèse environ 900 millions d'euros. Une niche, certes, mais en plein développement. Loisirs créatifs purs, beaux-arts, art du fil... tous les segments ont le vent en poupe. Du coup, les réseaux de distribution renforcent leur offre sur ce secteur : Cultura, le leader en France, ouvre quatre à six magasins par an, Loisirs & Créations, racheté par Ludendo, ouvre des stands créatifs dans les magasins de la Grande Récré. Le BHV Marais, « la plus grande boîte à outils de Paris », revient à ses origines et agrandit les espaces dévoués à ces loisirs. Oubliées les moqueries sur le macramé et les cours de poterie, cet art est même devenu tendance ! C'est la grande vogue des ateliers, que les enseignes organisent souvent en partenariat avec les marques, destinés à attirer et fidéliser la clientèle. « Le signe que le marché se développe, c'est que la grande distribution crée aujourd'hui des rayons permanents », déclare Eric Riguet, président de Créaplus. Le succès du secteur ravive de vieilles marques endormies (Mako Moulages), dynamise les sites de vente en ligne (la Fourmi Creative, mais aussi A Little Mercerie, Achat Creatif), et dope une myriade de jeunes marques (Décopatch, Toga, Avenue Mandarine...). Un de ses avantages : il séduit tous les âges, des enfants aux grands-parents. 

 

Une offre sans cesse renouvelée

En revanche, le secteur est loin d'être un long fleuve tranquille. Ses acteurs ont connu un creux de la vague au milieu des années 2000 avant de rebondir. « Ce marché n'existe pas en tant que tel. Il n'existe que parce qu'on crée une offre qui sollicite le consommateur. Si on ne renouvelle pas nos produits, on est mort », explique Marie-Sophie Simon, fondatricedirigeante de Toga. «Nous changeons entre 20 à 30 % de notre catalogue tous les ans», renchérit Eric Riguet, directeur commercial chez Baier & Schneider, groupe papetier allemand. Et les goûts changent vite. La vague des perles entre 1990 et 2000 a laissé place au « scrapbooking », délogé depuis quatre ans par la mercerie créative et la vogue de la personnalisation. Sans oublier, dernièrement, la folie des coloriages. 

Une passade, les loisirs créatifs ? À première vue, cette vague n'est pas près de s'essouffler. «C'est une tendance de fond. Ils répondent à une demande sociétale, même si c'est encore un secteur de niche », estime Christel Laval, directrice de Création & SavoirFaire, le salon numéro un dans ce domaine, organisé par Comexposium. 

D'après un sondage OpinionWay réalisé en 2013 pour le salon, 61 % des Français pratiquent le «fait main». Les raisons : faire des économies (52 %), réaliser des objets personnalisés (50 %) et occuper leur temps de manière agréable (32 %). Des arguments universels.

Source : Les Echos.fr - le 03/04/2015 

 

Document 2 : Répartition des dépenses du secteur librairie sur la zone de chalandise du magasin MADISON en 2016

La zone de chalandise est composée de 156 communes qui se situent à l’intérieur d’une zone ne dépassant pas une trentaine de minutes en voiture. Étant donné la présence de Bordeaux à moins de 30 minutes de Libourne, la zone de chalandise tire plutôt vers le Nord Est.

La CCI nous a communiqué les informations suivantes :

  • Nombre d’habitants par zone :

 Zone primaire : 89 234

 Zone secondaire : 17 566

 Zone tertiaire : 8 523

  • Nombre moyen de personnes par ménage : 3 personnes par ménage
  • Revenu moyen annuel des ménages : 22 257 €
  • Dépenses pour le secteur de la librairie : 0,8 % du revenu moyen annuel des ménages
  • Évasion commerciale : 28 % des achats en librairie réalisés en dehors de la zone de chalandise
  • Concurrence : 3 664 000 € du chiffre d’affaires potentiel

Répartition des dépenses en librairie par univers sur la zone de chalandise : 

 

Document 3 : Résultats (en pourcentages) de l’enquête de satisfaction effectuée par la société Qualithéos dans le magasin MADISON

1. À quelle fréquence venez-vous chez Madison ?

 Une fois par mois au moins 60

 Une fois par semaine 24

 Plusieurs fois par semaine 16

 

2. Où effectuez-vous vos achats en priorité ?

 

3. Quel est votre niveau de satisfaction concernant les vendeurs ?

 

4. Quel est votre degré de satisfaction concernant le point de vente ?

 

5. Connaissez-vous notre site Internet ?

Oui 26

Non 74

 

6. Possédez-vous la carte de fidélité ?

Oui 19

Non 81

 

7. Envisagez-vous de revenir dans notre point de vente ?

Oui 53

Non 47

 

8. Si non pourquoi ?

Problème de stationnement 55

Accueil 8

Prix des produits 41

Disponibilité des produits 53

Autre 9

 

9. Votre identité :

Homme 22

Femme 88 

Avez-vous des enfants ?

Oui 85 

Non 15

 

PCS

Cadre 35

Sans emploi 30

Employé 20

Ouvrier 15

 

Tranche d’âge :

+de 65 ans 26 

45/60ans 22 

25/45ans 37

- de 25ans 15 

 

Vous êtes :

De la région 92

Touriste 8 

 

Document 4 : La médiatisation de la Librairie MADISON 

Extraits de la page Facebook

 

Extrait des coups de cœur diffusés sur la chaîne télévisée France 3 Aquitaine

 

Document 4 : La médiatisation de la Librairie

Le site Internet 

 

Document 5 : La carte de fidélité dématérialisée

Une carte de fidélité dématérialisée, c’est une carte de fidélité électronique que l’on retrouve uniquement sur un Smartphone. Le client n’a fidélités dans son portefeuille, il va alors les enregistrer directement da carte de fidélité sur son Smartphone (un porte mobile). L’entreprise économise le coût de fabrication de la carte classique.

Le Smartphone s’est imposé auprès des Français comme un outil indispensable dans leur mode de vie et consommation. 

Les cartes de fidélité suivent, elles aussi, la digitalisation de notre mode de vie, elles proposent une solution complète professionnelle, performante et économique.

 

VERS LA CARTE DE FIDÉLITÉ DÉMATÉRIALISÉE MADISON…

Une carte plus avantageuse grâce à votre Smartphone !

Une carte gratuite valable sans limitation de durée sur l’ensemble de vos achats chez Madison, 5% du montant de vos achats se transforment en bon d’achat : 1 € d’achat = 2 points sur votre compte au lieu d’1 point avec une carte classique.

5% de réduction sur présentation de la carte dématérialisée. Une carte qui offre plus de services ! 

Échange de vos achats sous 30 jours, sans ticket de caisse.

Livraison gratuite à partir des commandes sur SMARTPHONE.

Rencontres privilégiées avec des auteurs.

Des offres exclusives qui vous sont réservées toutes l’année sur l’ensemble du magasin. Un vent de modernité sur l’image de l’enseigne.

 

Document 6 : Répartition du linéaire du rayon « création » 

 

Document 7 : Extrait de l’état des stocks du rayon « rubans adhésifs décoratifs » 

 

Annexe 1 : Analyse de la zone de chalandise du magasin MADISON

 

Annexe 2 : Répartition et évolution des chiffres d’affaires des univers de la librairie MADISON 

 

* Arrondir vos calculs à deux chiffres après la virgule

Détail des calculs

Part du CA réalisé par l’univers « loisirs créatifs » :

Taux d’évolution total : 

 

Annexe 3 : Tableau de bord des références « loisirs créatifs » étudiées (avril 2017) 

 

Détails des calculs de la référence « Kit peinture pour verre » 

 

Annexe 4 : Analyse de la rentabilité du linéaire « Création » 

Justifier vos calculs pour la référence « Toile à peindre » 

 

Annexe 5 : Inventaire des stocks du rayon « Rubans adhésifs décoratifs » 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

FannyJ18
5 5 0
20/20

Retrouvez le corrigé : https://www.bac-pro.net/document/vente-commerce/correction-e2-preparation-et-suivi-de-lactivite-de-lunite-commerciale-bac-pro-2017-1841.html :)

par - le 27/06/2017
Ismael92
5 5 0
20/20

D'accord merci, j'attends la correction avec impatiente !

par - le 26/06/2017
Jean2015
5 5 0
20/20

Je ne veux pas pressé mais niveau vitesse tous les sites sont lent à la détente alors dépêchez vous !

par - le 26/06/2017
Plus d'avis (3)

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?