Repérer les risques professionnels dans l'activité de travail - Prévention Santé Environnement - Première PRO

Repérer les risques professionnels dans l'activité de travail - Prévention Santé Environnement - Première PRO

Notre professeur a rédigé pour vous ce cours de Prévention Santé Environnement niveau 1ère PRO qui porte sur le chapitre "Repérer les risques professionnels dans l'activité de travail".

La première partie de ce cours concerne les définitions de risque professionnel, de danger, de dommage, de situation dangereuse et d'événement dangereux. Vous étudierez ensuite la méthodologie de l'approche par le risque et ses différentes étapes : identifier le danger, évaluer les risques d'atteinte à la santé, proposer des mesures de prévention. Enfin, vous verrez un exemple de grille d'analyse de situation dangereuse.

Téléchargez gratuitement ce cours de PSE ci-dessous sur le chapitre "Repérer les risques professionnels dans l'activité de travail" !

Repérer les risques professionnels dans l'activité de travail - Prévention Santé Environnement - Première PRO

Le contenu du document

 

CE QU’IL FAUT SAVOIR

Risque professionnel : ce sont les familles de danger pouvant entraîner une atteinte à la santé.

Danger : source potentielle d’un dommage

Dommage : blessure physique ou atteinte à la santé

Situation dangereuse : situation dans laquelle un individu est exposé à un ou plusieurs dangers

Evénement dangereux : événement extérieur qui provoque un accident

 

IDENTIFIER LES SITUATIONS A RISQUE ET LA CONDUITE A TENIR

Les entreprises font face à un certain nombre d’enjeux en matière de gestion des risques. Il faut éviter les risques et les supprimer quand c’est possible, en remplaçant ce qui est dangereux par ce qui n’est pas dangereux ou en tout cas moins dangereux en évaluant les risques inévitables et en les combattant à la source. 

Pour cela il est nécessaire d’adapter le travail à l’homme en tenant compte de l’évolution de la technique et planifier la prévention en intégrant l’organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales, les facteurs d’ambiances.

Il faut donner la priorité aux mesures de protection collectives sur les mesures de protection individuelle et enfin donner les instructions appropriées aux travailleurs.

Il existe différentes démarches d’analyse et les temps de l’analyse de la situation de travail peuvent se faire :

  • A priori : approche par le risque et par le travail
  • A posteriori : approche par l’accident (on recueille les faits, on construit l'arbre des causes, puis on propose des  mesures de prévention possibles).

 

On distingue l’accident du travail de la maladie professionnelle :

  • Accident du travail : il se produit au cours de l’activité professionnelle, résulte d’une action soudaine et violente et provoque une lésion corporelle.
  • La maladie professionnelle : lente à se déclarer, elle résulte d’une exposition prolongée à un risque professionnel et elle est reconnue par la Sécurité Sociale.

 

Ces notions seront précisément étudiées en classe de terminale.

Nous allons étudier ici la méthodologie de l’approche par le risque.

 

NOTIONS ESSENTIELLES

LES RISQUES PROFESSIONNELS

Il existe plusieurs familles de danger qui peuvent porter atteinte à la santé. Ces risques sont classés selon une norme AFNOR ; on distingue plusieurs types de risques :

  • chimiques
  • mécaniques
  • électriques
  • biologiques
  • de circulation
  • incendie/explosion
  • liés aux ambiances professionnelles
  • liés à l’organisation du travail
  • liés à l’activité physique
  • (…)

 

LE DANGER

C’est la source potentielle de dommage comme par exemple une palette chargée en hauteur, un engin de découpe, une ambiance bruyante, une lame coupante, un obstacle au sol…

Il y a risque quand l’individu est en présence d’un danger, dans une situation dangereuse.

 

LE DOMMAGE

Le dommage est un risque d’atteinte à la santé qui peut être une blessure physique voire psychologique comme une fracture, une brûlure, une surdité ou carrément un décès. Il est caractérisé par sa gravité. Il va donc être important de comprendre le processus d’apparition de ce dommage.

 

LA SITUATION DANGEREUSE

Au départ nous avons une situation de travail, qui réunit dans un environnement donné des moyens techniques et humains en vue d’assurer une production.

Dans cette situation de travail 4 éléments se confrontent :

  • un individu (l’opérateur)
  • qui exécute une tâche (ce que fait l’opérateur)
  • dans un milieu (son environnement)
  • avec du matériel (des outils…)

 

Dès lors qu’un individu est exposé à un ou plusieurs dangers il se trouve en situation dangereuse. Cela ne veut pas dire que le dommage surviendra forcément mais il peut survenir.

Travailler dans un entrepôt (avec des passages de chariots élévateurs), utiliser des produits chimique, utiliser des machines sous tension sont des situations dangereuses.

 

L'EVENEMENT DANGEREUX

Lorsque dans le cadre d’une situation dangereuse, un dommage survient, c’est un événement dangereux. Cet événement extérieur produit le dommage. S’il n’était pas survenu il n’y aurait jamais eu de situation d’accident.

Reprenons les exemples précédents :

  • Un individu travaille dans un entrepôt où passent des chariots élévateurs : il range des produits sans chaussures de sécurité et un chariot passe à côté de lui, fait tomber une palette qui tombe sur son pied. Il va avoir un dommage.
  • Un employé manipule des produits chimiques, se trompe dans les quantités, une réaction chimique apparaît et lui brûle le visage.
  • Un individu utilise une machine sous tension quand survient un court circuit qui l’électrocute.

 

Dans tous ces exemples, la situation dangereuse se transforme en événement dangereux.

 

METHODOLOGIE DE L'APPROCHE PAR LE RISQUE 

Tout l’enjeu va être de repérer les risques d’atteinte à la santé et dans le cas présent, les risques professionnels et de comprendre ou imaginer comment arrive un accident ou une maladie professionnelle quand on travaille en présence d’un danger.

Il est très important de distinguer dans chaque situation de travail le travail prescrit par l’employeur du travail réel, réellement fait par l’opérateur, composé d’un ensemble de tâches (par exemple changer une ampoule au plafond) et d’une série d’activités menées afin de réaliser cette tâche (monter sur une échelle, debout et mettre les bras au-dessus de la tête).

Il est aussi très important de distinguer ce qui se voit (l’observable) : les déplacements, les postures, les gestes, toucher, regarder, lire et ce qui ne se voit pas (la charge mentale) : contrôler, décide, planifier, commander, identifier, décoder, entendre, goûter, sentir, communiquer et enfin également l’expérience et la formation.

La démarche utilisée est une démarche d’approche par le risque, qu’il faut suivre de façon très organisée. Elle comprend trois étapes :

 

  • Etape 1 : identifier le danger

Il va falloir repérer les dangers auquel l’opérateur est soumis au cours de ses situations de travail.

On utilise pour cela un schéma appelé « Principe d’Apparition du Dommage » (PAD) :

Schéma : Principe d'apparition du dommage - Cours PSE gratuit BAC PRO

 

Voici un exemple concret :

Exemple de principe d'apparition du dommage - Cours PSE gratuit BAC PRO

 

 

  • Etape 2 : évaluer les risques d’atteinte à la santé

Il va ensuite falloir classer les dangers possibles en fonction de leur probabilité d’occurrence, c’est-à-dire leur probabilité de survenue. 

Les entreprises utilisent leur propre échelle de classement.

Les dangers dont la survenue est la plus probable donneront lieu à des actions de prévention.

 

  • Etape 3 : proposer des mesures de prévention

On va envisager différentes mesures de prévention afin d’éviter que le dommage ne se reproduise.

Ces mesures de prévention sont classées en trois niveaux, du plus efficace au moins efficace :

Niveau 1 : Prévention Intrinsèque

- Supprimer le risque d’atteinte à la santé en changeant le processus de fabrication ou le mode opératoire : automatisation d’un système par exemple.

- Ou limiter le risque d’atteinte à la santé en diminuant le danger ou en limitant l’exposition du salarié au danger : remplacer un produit dangereux par un qui ne l’est pas, rotation dans les postes de travail.

 

Niveau 2 : Protections collective et individuelle

- Protection collective : appliquer des moyens ou des dispositifs à tout un atelier comme des hottes aspirantes, des boutons d’arrêt d’urgence, l’encoffrement de machines…

- Protection individuelle : mettre en place des moyens de protection individuelle pour les opérateurs comme des chaussures de sécurité, des bouchons d’oreille, des casques…

 

Niveau 3 : Formation et information

- Informer le personnel : avec des affiches informatives (INRS), des pictogrammes, des fiches de poste, des voyants sonores et/ou lumineux…

- Former le personnel : au Sauveteur Secouriste du Travail (SST), à l’Habilitation Electrique, à la Prévention des Risques liés à l’Activités Physique (PRAP).

 

Grille d’analyse d’une situation dangereuse

Grille d'analyse d'une situation dangereuse - Cours PSE BAC PRO

Tableau d'analyse d'une situation dangereuse - Cours PSE gratuit BAC PRO

Analyse d'une situation dangereuse - Cours PSE gratuit BAC PRO

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?