Maîtriser son équilibre de vie - Prévention Santé Environnement - Seconde PRO

Maîtriser son équilibre de vie - Prévention Santé Environnement - Seconde PRO

Découvrez ce cours de Prévention Santé Environnement niveau Seconde Professionnelle, rédigé par notre professeur, sur le chapitre intitulé "Maîtriser son équilibre de vie".
Dans la première partie de ce cours de PSE, vous étudierez les rythmes de vie, à savoir les rythmes biologiques, rythmes humains, mais aussi les synchroniseurs internes et externes et la désynchronisation. Vous aborderez ensuite la question du sommeil : rôle du sommeil, cycles de sommeil, troubles du sommeil...
Téléchargez gratuitement ce cours de Prévention Santé Environnement ci-dessous sur le chapitre "Maîtriser son équiibre de vie" !

Maîtriser son équilibre de vie - Prévention Santé Environnement - Seconde PRO

Le contenu du document


Pour vivre sainement, il est important d'avoir un équilibre de vie cohérent. Pour cela, un ensemble de comportements à adopter est nécessaire pour profiter pleinement de l'existence. Il faut également comprendre comment notre corps fonctionne.


LES RYTHMES DE VIE

Aussi appelé biorythme, le rythme biologique se caractérise par la variation cyclique ou périodique d'une fonction spécifique. Tous les êtres vivants y sont soumis. Il peut être physiologique (comme les battements cardiaques), biochimiques (comme les hormones) et/ou comportemental (comme le sommeil).

Période (temps d'un cycle), phase (temps d'un événement) et amplitude (une moyenne) définissent un biorythme.


LES RYTHMES BIOLOGIQUES

Le rythme ultradien correspond à une période inférieure à 20 heures, comme les cycles de sommeil.

Le rythme circadien correspond à une période d'environ 24 heures, comme le cycle jour/nuit.

Le rythme infradien est une période supérieure à 28 heures, comme la gestation.


LES RYTHMES HUMAINS

Il est possible de diviser les rythmes humains en quatre catégories.

Les rythmes sociaux concernent les loisirs ou encore les horaires des repas.

Les rythmes hebdomadaires sont l'emploi du temps de chacun au quotidien.

Les rythmes professionnels sont les horaires de travail.

Les rythmes biologiques regroupent l'ensemble des variations de l'organisme.


LES SYNCHRONISEURS INTERNES ET EXTERNES

Les rythmes biologiques sont régis par ce que l'on appelle des variations cycliques : des rythmes journaliers, saisonniers...

Le corps fonctionne selon des synchroniseurs internes comme le nombre d'heures de sommeil, et des synchroniseurs externes que sont le jour et la nuit, l'activité et le repos, la veille et le sommeil.


LA DESYNCHRONISATION

Les principaux facteurs de synchronisation des rythmes biologiques sont la lumière, le travail et les repas.

Quand ces éléments sont perturbés – ou désynchronisés – il y a des conséquences internes et externes.

La santé s'en ressent avec notamment la fatigue ou des difficultés à s'endormir, des troubles digestifs ou de l'hypertension.

La vie sociale peut être limitée : apparition d'une certaine irritabilité et on s'isole peu à peu sans s'en rendre compte.

Déconcentration, erreurs ou accidents peuvent se produire au travail.


QUELQUES CONSEILS

Pour éviter de perturber plus que de raison les rythmes biologiques, un ensemble de mesures simples peut être appliqué au quotidien. Ces conseils ne constituent pas une liste exhaustive.

  • Profitez de la lumière naturelle autant qu'il est possible de le faire ;
  • Mangez équilibré en évitant les repas trop lourds, surtout au dîner ;
  • Evitez les excitants comme le café, mais aussi les somnifères qui entraînent un sommeil artificiel et non réparateur ;
  • Couchez-vous à heure régulière, de préférence sur un bonne literie, dans une chambre ne dépassant pas les 18 degrés et plongée dans le noir.


LE SOMMEIL

Le sommeil est un état physiologique périodique de l'organisme, pendant lequel la vigilance est suspendue et la réactivité aux stimulations extérieures amoindrie.

Le sommeil dit ''réparateur'' est tout simplement un sommeil qui nous permet d'être en forme et alerte toute la journée.


LE ROLE DU SOMMEIL

Le sommeil est un élément vital à notre organisme. C'est la raison pour laquelle nous passons un tiers de notre vie à dormir.

Le sommeil contribue à régénérer notre corps et à récupérer suite aux nombreuses sollicitations mentales et physiques que nous subissons pendant notre phase d'éveil.

Un fois couché, tout notre corps va profiter de ce moment de repos : détente musculaire, régénération cérébrale, mais aussi cellulaire.

Comme notre corps, notre activité neuronale est aussi mise en sommeil. Nous subissons un véritable ''nettoyage'' mental suite au trop-plein d'informations ''ingéré'' pendant la journée.


LES CYCLES DE SOMMEIL

L'organisation de notre sommeil se fait par cycle. Un cycle dure en moyenne 90 minutes et se répète plusieurs fois pendant que nous dormons.

Selon les personnes, il y a environ quatre à cinq cycles de sommeil.

La phase d'endormissement se traduit par des bâillements répétés.

La première phase du sommeil lent est le moment où l'on comprend ce que l'on nous dit, mais on ne répond pas.

Au moment de la seconde phase du sommeil lent, on ne comprend plus les conversations, mais on les entend toujours.

Puis le sommeil se fait de plus en plus profond, jusqu'à la complète relâche musculaire. Ce sommeil dit ''profond'' est nécessaire à la récupération physique et à la régénération des tissus et autres cellules.

Le dernier cycle correspond au sommeil paradoxal : il permet de récupérer nerveusement. C'est la phase où l'on rêve , mais aussi où on mémorise toutes les connaissances acquises au cours de la journée.


LES TROUBLES DU SOMMEIL

Avant tout, il faut différencier les problèmes de sommeil – dus à un changement dans notre quotidien -, et les troubles du sommeil qui ont une cause médicale.

Bien dormir et suffisamment est nécessaire à notre équilibre interne et nous permet d'être performant en journée. Toutefois, nos activités diurnes peuvent perturber notre sommeil et entraîner certains problèmes.

Des soucis au travail, un rythme de vie différent, un petit rhume ou encore un bouleversement dans le quotidien ont souvent des conséquences sur notre hygiène de sommeil.

On assiste alors à des problèmes, tels que :

  • des difficultés à s'endormir (on se tourne et se retourne dans son lit, on récapitule les événements de la journée, etc.) ;
     
  • de nombreux réveils pendant la nuit (si le sommeil est trop léger, le moindre bruit nous réveille ; on a du mal à se rendormir et, au matin, on a la sensation de ne pas avoir son quota de sommeil) ;
     
  • un réveil avant l'heure (le même souci de ne pas avoir assez dormi et affronter une journée encore plus longue).


Ces problèmes sont souvent passagers et ponctuels et sont à ne pas confondre avec les véritables maladies du sommeil qui ont une cause médicale.

Moins répandues, ces maladies sont variées et surtout altèrent le quotidien de façon plus ou moins intense.


  • L'apnée du sommeil

L'apnée du sommeil se définit par des problèmes respiratoires pendant le sommeil. La respiration s'interrompt dix secondes ou plus et ce, plusieurs fois durant la nuit.

Ces pauses se nomment ''obstructions'' et peuvent provenir du nez ou du larynx ou être d'origine neurologique.

Le dormeur ne s'aperçoit de rien au cours de son sommeil, mais en subit les conséquences en journée : fatigue, somnolence, trouble de la concentration...


  • L'insomnie

L'insomnie est faussement définie comme une difficulté à s'endormir, alors que c'est un trouble beaucoup plus complexe, puisqu'il inclut des réveils répétés et précoces. Une personne souffrant d'insomnie ne dort pas suffisamment.


  • Le retard de phase du sommeil

Les personnes souffrant de ce trouble ont un sommeil décalé par rapport aux cycles normaux de sommeil. Un dette de sommeil s'accumule car le sujet éprouve des difficultés à s'endormir et a du mal à se lever le matin.


  • La narcolepsie

Ce trouble est complexe car la personne atteinte peut s'endormir n'importe où et n'importe quand, de jour comme de nuit.

D'origine neurologique, on définit la narcolepsie comme l'envie irrépressible de dormir. Ces ''pauses'' dure en moyenne trente minutes et le sujet plonge immédiatement dans un sommeil paradoxal.


  • Le somnambulisme

Le somnambulisme apparaît lors du sommeil lent profond et se caractérise par une personne qui marche et qui parle comme en état d'éveil. La caractéristique du somnambule est qu'il ne se souvient de rien à son réveil.


BIEN DORMIR

Le sommeil est vraiment vital à notre organisme et a une influence sur notre vie lorsque nous sommes éveillés.

À l'image de notre quotidien, nous avons besoin de sérénité, d'hygiène de sommeil et de rituels qui aideront à bien dormir.

On dit souvent que les enfants ont besoin de certaines habitudes pour s'endormir calmement. Cela vaut également pour les adultes.

Des activités reposantes comme un bain ou un bon livre détendent avant de se coucher.

Une routine est à instaurer : aller se coucher à la même heure tous les soirs et se lever de la même façon tous les matins.

Faites de votre chambre un lieu de repos à l'ambiance sereine. Obscurité et silence sont les maîtres mots d'un bon sommeil.

Un air renouvelé, un bon matelas et des oreillers de qualité sont essentiels pour bien se reposer.

Dès que vous franchissez le seuil de votre chambre à coucher, il faut laisser les soucis de la journée pour le lendemain. La principale source d'insomnie est le stress : respirez, décompressez en vous couchant vous aideront à mieux dormir.

Le sommeil peut également être perturbé par une alimentation trop riche. Une bonne digestion participe à un sommeil de qualité ; c'est pourquoi, il est très important d'éviter les excitants comme le café et les dîners trop copieux.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?