Federico Fellini et La Dolce Vita - Italien - Bac Pro

Federico Fellini et La Dolce Vita - Italien - Bac Pro

Voici un cours d'italien pour le Bac Pro sur Federico Fellini.

Dans ce cours d'Italien, notre professeur vous fait une rapide biographie pour que vous puissiez découvrir qui était Federico Fellini, puis vous aborderez plus précisément un des films cultes qu'il a réalisé : La Dolce Vita.

Téléchargez gratuitement ci-dessous ce cours d'Italien sur Federico Fellini.

Federico Fellini et La Dolce Vita - Italien - Bac Pro

Le contenu du document

 

UN PEU DE SA VIE…

« Il n’y a pas de fin. Il n’y a pas de début. Il n’y a que la passion infinie de la vie » (Fellini)

Federico Fellini nait à Rimini en 1920, il avait suivi ses études au Liceo Classico (équivalent Bac L) mais il n’aimait pas étudier, c’est donc pour cette raison qu’il avait commencé à faire le caricaturiste. Il commence donc à gagner un peu d’argent de poche jusqu’à ce que le doyen du cinéma Fulgor lui demande de dessiner des caricatures des acteurs célèbres. 

En 1838 il travaille à mi-temps comme dessinateur de vignettes pour certains journaux et revues. 

En 1939 il déménage à Rome où il fréquente le monde du spectacle et de la radio. Avec Emilio Macario et Marcello Marchesi il commence à écrire des scénarios. En 1943 il rencontre Giulietta Masina, actrice qui représente un des personnages des scripts de Fellini, Pallina. 

Il continuera à travailler à côté des scénaristes pour la production de nombreux films comme « Campo di fiori » et « Roma città aperta ».

En 1952 il dirige son premier film « Lo sceicco bianco », sa production devient toujours plus importante. L’un des films les plus connu est « La dolce vita ».  Ce film fut tout de suite un scandale pour certaines, en effet il allait contre les canons narratifs et cinématographiques de l’époque. Une critique très forte était apportée à cause des scènes érotiques mais aussi pour le fait de montrer la chute des valeurs contemporaines. 

En 1963 Federico Fellini sort son nouveau film « 8 ½ » qui paraît être le summum de l’art Felliniana. En effet ce film lui avait permis de gagner un Oscar comme meilleur film étranger et un oscar pour les costumes. 

En 1969 Fellini reproduit le Satyricon de Pétrone. Un film que à travers l’image onirique de la Rome impériale, représente une métaphore du présent avec sa quête de transgression, d’ironie, de plaisir et d’aventure. 

La production cinématographique de Fellini est énorme, il reçoit 5 Oscar dont le dernier juste avant de mourir, le 31 octobre 1993 à Rome. 

 

LA DOLCE VITA : UN FILM, UN CLICHE

UN FILM 

Titre originale : La dolce vita

Réalisateur : Federico Fellini

Pays : Italia

Année : 1960

Durée : 180’

 

Marcello Rubini est un journaliste ennuyé en cherche de scandale. Il vit sa vie à la recherche de nouveaux scandales, constamment immergé dans la vie mondaine romaine, notamment Via Veneto. 

Marcello est incapable de réaliser son rêve de devenir écrivain, de donner une suite à sa relation avec Emma. Il se laisse emporter par le temps. Ce film paraît donc un hommage au Carpe Diem  d’Horace. 

Entretemps à Rome arrive Sylvie, une célèbre actrice américaine, qui ne passe pas inaperçue aux yeux de Marcello.

Fascinée par sa personnalité, Marcello la suit pendant son séjour romain : sortie nocturnes, visites culturelles… 

Après cette parenthèse Marcello connaît Steiner, un noble intellectuel marié avec une famille, ce qui lui donne envie de se « stabiliser » : terminer le roman que jusque-là était resté inachevé et demander en mariage Emma. Mais le suicide de Steiner fait plonger Marcello dans la dépression, il retourne à la vie mondaine d’avant. 

 

UN CLICHE

« La dolce vita » est une expression pour designer l’attitude, le style de vie caractéristique des italiens. N’importe où dans le monde, les italiens sont reconnus par la DOLCE VITA. 

ATTENTION ! en Italie il dolcevita est aussi le col roulé 

Parfois synonyme de clichés, parfois réalité, la Dolce Vita italienne se réduit à quelque point :

1. La cucina (=cuisine) : les italiens aiment bien manger ; la cuisine est une des parties plus importantes de la culture italienne. On connaît la cuisine italienne par pasta, pizza et gelato, mais en réalité la cuisine italienne est bien plus riche. En Italie, comme en France, chaque région a sa spécialité. En plus l’art de la cuisine se transmet de génération en génération. La cuisine est aussi synonyme de partage, faire un repas en famille, entre amis est une façon de partager des expériences, mais aussi le quotidien avec les gens qu’on aime. 

2. La famiglia (=famille) : connaît tous l’image de l’italien attaché à sa famille, il arrive difficilement à s’en séparer. Oui, il s’agit un peu d’un cliché mais il est aussi vrai que la famille est un point d’ancrage dans la vie de chacun, beaucoup d’italiens vivent avec le slogan « la famille est pour toujours pas les amis ». 

3. La calma (=calme) : cliché avec un fond de vérité aussi. 

4. La moderazione (=modération)

 

Lorsqu’on parle de cliché on entend quelque chose qu’on a l’habitude de dire ; cet article devrait être aussi une façon pour le lecteur de ne pas généraliser, les italiens ne sont pas tous comme le stéréotype qu’on a en tête, comme les exemples de la dolce vita que l’on vient d’énumérer.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?