Sujet Histoire Géographie EMC - Bac Pro 2017 Pondichéry

Sujet Histoire Géographie EMC - Bac Pro 2017 Pondichéry

Consultez gratuitement le sujet d'Histoire Géographie du Bac Pro de Pondichéry 2017.

La première partie de l'épreuve était la Géographie, et vous aviez le choix entre deux sujets : La France dans l'UE et dans le monde OU L'Union européenne et ses territoires. La seconde partie de l'épreuve, l'Enseignement Moral et Civique, portait sur la préservation des abeilles et la défense de l'environnement, et plus précisément sur l'interdiction des néonocotinoïdes. Enfin, la dernière partie concernant donc l'Histoire, et là encore vous aviez le choix entre les deux sujets suivants : La Toussaint 1954 OU Gandhi et la non-violence.

Téléchargez gratuitement ci-dessous le sujet d'Histoire Géo du Bac Professionnel 2017 de Pondichéry !

Sujet Histoire Géographie EMC - Bac Pro 2017 Pondichéry

Le contenu du document


Première partie : Géographie

(sujet d'étude)

Sujet 1 : La France dans l'UE et dans le monde

Repérer dans le temps et dans l'espace (3 points)

1) Complétez la légende du croquis en annexe 1.


  • Mettre en oeuvre les démarches et les connaissances du programme (6 points)

2) En vous appuyant sur le croquis en annexe 1, montrez que la France est un carrefour européen.

3) Comment les territoires ultra-marins contribuent-ils à la puissance française dans le monde ?

4) Expliquez en quelques lignes ce qu'est la francophonie.


OU


Sujet 2 : L'Union européenne et ses territoires

  • Repérer dans le temps et dans l'espace (3 points)

1) Complétez la légende de la carte en annexe 2.


  • Mettre en oeuvre les démarches et les connaissances du programme (6 points)

2) Décrivez en quelques lignes un grand projet industriel illustrant la coopération européenne.

3) Montrez à l'aide d'un exemple que l'Union européenne agit en faveur de ses régions les plus en difficulté.

 

ANNEXE 1 (à compléter)

À RENDRE AVEC LA COPIE

Sujet 1 : La France dans l'Union Européenne et dans le monde

1) Complétez la légende du croquis.

Titre : La France, les principaux axes de transport d'un carrefour européen


ANNEXE 2 (à compléter)

À RENDRE AVEC LA COPIE

Sujet 2 : L'Union Européenne et ses territoires

Compléter la légende de la carte ci-dessous.


Deuxième partie : Enseignement Moral et Civique

(4 points)

Compétences mises en oeuvre

- Identifier et expliciter les valeurs éthiques et les principes civiques en jeu

- Mobiliser les connaisances exigibles

- Développer l'expression personnelle, l'argumentation et le sens critique


Sujet : La préservation des abeilles et défense de l'environnement : faut-il interdire les néonicotinoïdes ?

DOCUMENT 1 : Extrait d'une plaquette d'information de l'Union nationale des apiculteurs et de plusieurs ONG de défense de l'environnement 'Interdiction des produits contenant des néonicotinoïes, les 10 vrai - faux"


"Il est juridiquement possible d'interdire les produits contenant des néonicotinoïdes et c'est une question de volonté politique"

En vertu du règlement européen n° 1107/2009, lorsqu'il apparaît qu'une substance active ou un produit phytopharmaceutique est susceptible de constituer un risque grave pour la santé humaine ou animale ou l'environnement, un État membre ou la Commission européenne peuvent enager une procédure visant à en restreindre ou en interdire l'utilisation et la vente. Le même règlement (article 1.4) dispose que "les États membres ne sont pas empêchés d'appliquer le principe de précaution lorsqu'il existe une incertitude scientifique quant aux risques concernant, la santé humaine ou animale ou l'environnement, que représentent les produits phytpharmaceutiques devant être autorisés sur leur territoire."

L'interdiction française du néonicotinoïde Cruiser OSR en 2012 n'a pas été remise en cause au niveau européen, ni l'interdiction des semis de semences de colza "traitées avec des produits phytopharmaceutiques contenant la substance active Fipronil".

Aujourd'hui, la France dispose de toutes les données scientifiques nécessaires pour une interdiction étendue des néonicotinoïdes. Si on admettait que cette technologie pouvait présenter de quelconques avantages, ces derniers ne pourraient en aucun cas remplacer le service inestimable de la pollinisation que les abeilles et les pollinisateurs sauvages rendent gratuitement à notre agriculture et à notre environnement.

Les éléments présentés nous placent bien au-delà des doutes, bien au-delà du principe de précaution. Il appartient à nos élus de se saisir des enjeux cruciaux nés de l'usage des néonicotinoïdes, de jouer pleinement le rôle majeur dont ils sont investis : veiller au bien-être du plus grand nombre et au devenir des citoyens. (...)


DOCUMENT 2 : Extrait d'un article de presse "néonicotinoïdes interdits : Bayer promet une "impasse agronomique et économique" le jour du vote de la loi "Biodiversité" par l'Assemblée nationale, en deuxième lecture.

Le géant de la chimie, le groupe Bayer, promet vendredi une "impasse agronomique et économique" pour l'agriculture française après le vote des députés en faveur d'une interdiction prochaine des insecticides néonicotinoïdes, jugés néfastes aux abeilles.

"L'interdiction des produits de la famille des néonicotinoïdes résonne pour nous comme un très décevant manque de vision à long terme dans un contexte de crise agricole", indique le président de Bayer France Frank Garnier, cité dans un communiqué de groupe.

Selon lui "aucun nouvel élément scientifique ne démontre que la suppression de ces produits apprterait des réponses efficaces aux causes du dépérissement des abeilles".

M. Garnier dénonce "une mesure de court-terme qui prétend résoudre une question complexe et des enjeux à long-terme" : "Au-delà de nos produits, il s'agit une fois encore d'une véritable atteinte à la compétitivité des agriculteurs français à qui nous supprimons petit à petit leurs outils de production alors que leurs voisin européens continuent très largement à les utiliser", affirme-t-il. [...]

Source : L'Express, le 18 Mars 2016


QUESTIONS :

1) Relever dans chacun des documents les arguments qui s'opposent.

2) Pourquoi l'Union nationale des apiculteurs estime-t-elle que l'on va "bien au-delà du principe de précaution" ?

3) Que pensez-vous des différents arguments présentés dans ces documents ?


Troisième partie : Histoire (situation)

Compétences mises en oeuvre

- Repérer la situation étudiée dans le temps

- Mettre en oeuvre les démarches et connaissances du programme d'histoire

- Exploiter des documents pour analyser une situation historique


Le candidat a le choix entre les deux sujets suivants

Sujet 1 : La Toussaint 1954

DOCUMENT 1 : Appel du Front de libération nationale (FLN) au peuple algérien (extraits)

Le secrétariat général du Front de libération nationale au peuple algérien le 1er Novembre 1954

PEUPLE ALGÉRIEN

MILITANTS DE LA CAUSE NATIONALE,

[...]

Devant cette situation qui risque de devenir irréparable, une équipe de jeunes responsables et militants conscients, ralliant tout autour d'elle la majorité des éléments encore sains et décidés, a jugé le moment venu de sortir le mouvement national de l'impasse où l'ont acculé les luttes de personnes et d'influence, pour le lancer aux côtés des frères marocains et tunisiens dans la véritable lutte révolutionnaire.

Nous tenons à cet effet à préciser que nous sommes indépendants des deux clans qui se disputent le pouvoir. Plaçant l'intérêt national au-dessus de toutes les considérations mesquines et erronées de personnes et prestige, conformément aux principes révolutionnaires, notre action est dirigée uniquement contre le colonialisme, seul ennemi et aveugle, qui s'est toujours refusé à accorder la moindre liberté par des moyens de lutte pacifique.

Ce sontlà, nous pensons, des raisons suffisantes qui font que notre mouvement de rénovation se présente sous l'étiquette de FRONT DE LIBÉRATION NATIONALE, se dégageant ainsi de toutes les compromissions possibles et offrant la possibilité à tous les patriotes algériens de toutes les couches sociales, de tous les partis et mouvements purement algériens, de s'intégrer dans la lutte de libération sans aucune autre considération.

Pour préciser, nous retraçons ci-après, les grandes lignes de notre programme politique :

BUT : L'indépendance nationale par :

1) La restauration de l'État algérien souverain, démoratique et social dans le cadre des principes islamiques.

2) Le respect de toutes les libertés fondamentales sans distinction de races et de confessions.

[...]

MOYENS DE LUTTE : 

Conformément aux principes révolutionnaires et compte tenu des situations intérieure et extérieure, la continuation de la lutte par tous les moyens jusqu'à la réalisation de notre but.

Pour parvenir à ces fins, le Front de libération nationale aura deux tâches essentielles à mener de front et simultanément : une action intérieure tant sur le plan politique que sur le plan de l'action propre, et une action extérieure en vie de faire du problème algérien une réalité pour le monde entier avec l'appui de tous nos alliés naturels

C'est là une tâche écrasante qui nécessite la mobilisation de toutes les énergies et toutes les ressources nationales. Il est vrai, la lutte sera longue mais l'issue est certaine.

[...]

Algérien ! Nous t'invitons à méditer notre charte ci-dessus. Ton devoir est de t'y associer opur sauver notre pays et lui rendre sa liberté ; le Front de libération nationale est ton front, sa victoire est la tienne.

Quant à nous, résolus à poursuivre la lutte, sûrs de tes sentiments anti-impéralistes, nous donnons le meilleur de nous-mêmes à la patrie.

1er Novembre 1954

Source : Déclaration rédigée par le secrétariat du Front de Libération Nationale Algérien, www.el-mouradia.dz (site de la Présidence algérienne)


DOCUMENT 2 : Transcription d'un film d'actualités diffusé en France le 11 Novembre 1954

Commentateur : Heures troublées en Algérie où en plusieurs endroits du territoire une série d'attentats ont été commis dans la nuit qui précéda la Toussaint.

(Silence)

À Batna* se sont déroulées les obsèques des trois soldats du camp militaire assassinés alors qu'ils montaient la garde, tandis qu'au coeur du massif de l'Aurès, Arris* recevait les premiers renforts après être resté isolé un jour entier.

(Silence)

Un hélicoptère a ramené à Batna Mme Monnerot, la jeune institutrice victime de l'attentat de Tiffelfell* au cours duquel son mari fut tué.

(Silence)

Cependant, des mesures de sécurité amenaient de nouveaux renforts et la lutte s'organisait contre les hors-la-loi dont on pouvait situer les repaires dans l'Aurès. A Khenchela*, une garde vigilante protégeait la cité et les troupes engagaient l'action. On parle de fellaghas et de complots organisés par certaines ligues musulmanes, mais l'Algérie ne se prêtera pas au rôle souhaité par les agitateurs.

Source : Les Actualités Françaises du 11 Novembre 1954, ina.fr

* Villes d'Algérie.


QUESTIONS :

1) Quelles visions ces deux documents donnent-ils des indépendantistes algériens ?

(DOCUMENTS 1 et 2)

2) Pourquoi le document 1 nous permet-il de mieux comprendre le document 2 ?

3) Pourquoi le 1er Novembre 1954 est-il un événement important pour la métropole et la colonie ? (DOCUMENTS 1 et 2)


OU


Sujet 2 : Gandhi et la non-violence

DOCUMENT : Discours de Gandhi, 11 Mars 1930 (extraits)

Discours prononcé la veille de la marche du sel dans l'État du Gujarat (Sud-Ouest de l'Inde).

Selon toute probabilité, ce sera mon dernier discours devant vous. Même si le gouvernement m'autorise à la marche demain, ce sera mon dernier discours sur les rives sacrées de la Sabarmati. Il est impossible que ce soient les derniers mots de ma vie ici. Je vous ai dit hier ce que j'avais ) vous dire. Aujourd'hui, je vais me limiter à ce que vous devriez faire après que mes compagnons et moi aurons été arrêtés. Le programme de la marche à Jalalpur doit être rempli selon ce qui était prévu à l'origine. [...]

Celui qui considère la non-violence comme un principe n'a pas à rester passif. Partout où c'est possible, la désobéissance civile doit se déclencher. Les lois qui concernent le sel doivent être violées de trois manières. C'est une infraction que de fabriquer du sel là où il y a des facilités pour le faire. La possession et la vente de sel de conrtebande, qui inclut le sel de mer ou le sel des mines, est elle aussi une infraction. les acheteurs d'un tel sel sont coupables. De même, emporter du sel naturel des dépôts marins est une violation à la loi, ainsi que le colportage de ce sel. Bref, vous pouvez choisir l'un ou l'autre de ces moyens pour briser le monopole du sel.

Cependant, nous ne nous contenterons pas de cela. Le Congrès ne fixe aucune limite et, lorsque les travailleurs locaux ont confiance en eux, d'autres mesures adéquates peuvent être adoptées. J'insiste juste sur une condition, à savoir que nous devons pleinement respecter notre serment de Vérité et de non-violence, comme le seul moyen d'atteindre le swaraj. [...]

Beaucoup peut être accompli de diverses manières. Nous pouvons protester contre les magasins d'alcool et de vêtements étrangers. Nous pouvons refuser de payer les taxes si nous disposons des forces suffisantes? Les hommes de loi peuvent abandonner leurs charges. Le public peut boycotter les cours de justice en s'abstenant d'y porter ses litiges. Les fonctionnaires du gouvernement peuvent démissionner de leurs postes.

Source : Gandhi et l'Inde, un rêve d'unité et de fraternité, P. Godard, Les documents Syros, 2007


QUESTIONS :

1) Présentez en quelques lignes l'auteur de ce discours.

2) Citez deux moyens de lutte prônés par Gandhi pour "briser le monopole du sel".

3) Quels bouleversements connaîtra l'Union indienne en 1974-1948 ?

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?