Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre bac pro ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Corrigé Sujet Histoire Géographie - Bac Pro Pondichéry 2016

Corrigé Sujet Histoire Géographie - Bac Pro Pondichéry 2016

digiSchool bac PRO vous propose ce corrigé d'Histoire Géographie pour le Bac Pro de Pondichéry 2016.


La 1ère partie est sur l'Histoire, et les thèmes du programme concernés sont la décolonisation et la construction de novueaux Etats : Inde, Algérie ; ou le monde depuis le tournant des années 1990.
La partie qui suit est consacrée à une étude de docuements sur l'enseignement moral et civique, plus précisément la laïcité à l'hopital.
Enfin, la troisième partie est en rapport avec la géographie et traite du thème "Les espaces productifs d'une métropole : l'aménagement d'un espace de la banlieue parisienne" ou "L'espace productif dans une région : l'exemple des énergies en Bretagne".


Téléchargez gratuitement ci-dessous le corrigé d'Histoire Géo du bac Professionnel 2016 de Pondichery 2016 !

Corrigé Sujet Histoire Géographie - Bac Pro Pondichéry 2016

Le contenu du document

 

PREMIERE PARTIE : HISTOIRE

(Sujets d’étude)

 

 

SUJET 1 : La décolonisation et la construction de nouveaux Etats : Inde, Algérie.

 

1)Carte en annexe 1

 

partition de l'inde en 1947

 

 

2)Quels types d’actions sont choisis par Gandhi pour mener l’Inde à l’indépendance ?

Les types d’actions choisies par Gandhi pour mener l’Inde à l’indépendance sont conformées à sa pensée. Tout au long de sa vie, le « Mahatma » met en pratique ses théories sur la non-violence qui passe par le boycott des produits britanniques, des écoles et de la justice coloniales, le refus de s’acquitter des impôts, les marches de protestations, l’agitation politique, les campagnes de presse et d’enseignement, les grèves de la faim, la non-coopération.

Par cette résistance passive face aux britanniques et par la désobéissance civile, Gandhi conduite l’Inde à l’indépendance le 15 août 1947.

3)François Mitterrand, alors ministre de l’Intérieur, déclare le 12 novembre 1954 : « L’Algérie, c’est la France ».
Pourquoi prononce-t-il cette phrase ?

François Mitterrand, alors ministre de l’Intérieur dans le gouvernement de Pierre Mendès-France déclare le 12 novembre 1954 : « l’Algérie, c’est la France », quelques jours après la nuit de la Toussaint déclenchée par le Front de Libération National en Algérie. François Mitterrand agit pour rétablir l’ordre par la force. Le 1er novembre 1954, le FLN déclenche une vive insurrection armée. 70 attentats sont commis sur le territoire algérien. Avec des moyens dérisoires et quelques centaines d’hommes, les nationalistes algériens déclenchent la guerre d’indépendance face à la métropole française.

Par cette phrase, remise dans son contexte, François Mitterrand réaffirme que les départements de l’Algérie sont des départements de la République française. Qu’il n’y a qu’un seul Parlement et une seule nation dans le territoire algérien tout comme en métropole, ce qu’impose la Constitution française.  L’Algérie fait partie intégrante du domaine français.  Il n’est donc pas envisageable que l’Algérie devienne indépendante.

 

SUJET 2 : Le monde depuis le tournant des années 1990. 

 

1)Frise en annexe 2

 

le monde depuis le tournant des années 90 frise


Pourquoi la chute du mur de Berlin est-elle un évènement majeur du XXème siècle ?

La chute du mur de Berlin est un évènement majeur du XXème siècle.  Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, le mur de Berlin, construit en août 1961 tombe.

En 1989, le leader soviétique M. Gorbatchev reconnaît à chaque pays du bloc de l’Est le droit de développer la ligne politique de son choix. Poussés sur la voie des réformes, les dirigeants de la RDA sont débordés par les manifestations des foules.  Il conduit à la réunification de Berlin ouest et de Berlin est. Il entraine par la suite la fin du « rideau de fer », qui depuis, la fin de la Seconde Guerre mondiale et durant toute la période de la guerre froide et du monde bipolaire, sépare l’Europe en deux blocs. Cette fin de plus de quarante ans d’affrontement Est-Ouest profite à une recomposition de l’Europe et à la réunification de l’Allemagne. C’est la fin des démocraties populaires en Europe de l’Est. A travers toute l’Europe de l’Est, l’effet de contagion soulève une vague libératrice qui balaie pacifiquement en quelques mois tous les régimes communistes. Seule la Roumanie connaît une transition violente vers la démocratie.

Un an plus tard, en octobre 1990, l’Allemagne se réunifie et en 1991, Berlin devient la capitale de cette nouvelle RFA. En décembre 1991, Gorbatchev démissionne. L’URSS cesse officiellement d’exister. 

La guerre froide est terminée.

 

Présentez les conséquences géopolitiques des attentats du 11 septembre 2001.

Les conséquences géopolitiques des attentats du 11 septembre 2001 sont multiples. En effet, les Etats-Unis et le monde découvrent le terrorisme. Les Etats-Unis sont touchés sur leur sol, à New-York et à Washington par une vague d’attentats attribués au réseau terroriste Al-Qaïda.
Cet évènement déclenche une politique étrangère « hyper interventionniste » de la part des Etats-Unis et de la présidence de G.W. Bush.
En octobre 2001, il y a les premières frappes américaines en Afghanistan, base arrière d’Al-Qaïda en représailles aux attentats. Plus de 40 pays soutiennent l’opération. En septembre 2002, un nouveau plan américain pour la sécurité nationale est établi. Il se caractérise par des attaques préventives contre des pays considérés comme des « Etats voyous ». Un mois plus tard, le Président américain accuse l’Irak d’entrainer des terroristes à la fabrication de bombes. Le 5 février 2003, les Etats-Unis à la tribune de l’ONU stigmatisent le régime irakien. Le 14 février 2003, plusieurs pays, dont la France se prononcent contre une intervention militaire en Irak. Le lendemain, à travers le monde, des soulèvements et des manifestations se déroulent contre les perspectives de guerre. Mi-mars 2003 débute l’offensive des Etats-Unis contre l’Irak sans l’aval de l’ONU, manifestant l’unilatéralisme des Etats-Unis.
Ces attentats sont un choc dans le monde et un défit pour la puissance américaine et pour la communauté internationale.

 

 

DEUXIEME PARTIE : ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE

 

Sujet : La laïcité à l’hôpital

 

1)D’après les documents 1 et 2, les libertés garanties sont :

 

  • La liberté de culte, de croyance (religieuse), de conscience (document 1).
  • La liberté d’opinion, d’expression (document 2).

 

 

2)A l’aide du document 1,

 

Respect des convictions religieuses

« Toute personne doit pouvoir être mise en mesure de participer à l’exercice de son culte (recueillement, présence d’un ministre du culte de sa religion, nourriture, liberté d’action et d’expression, rites funéraires…) »
Dans les hôpitaux, les patients (les usagers) peuvent se rendre dans des aumôneries, peuvent demander un régime élémentaire compatible avec leur croyance, …

 

Limites à l’expression des convictions religieuses

« L’expression des convictions religieuses ne doit porter atteinte ni au fonctionnement du service, ni à la qualité des soins, ni aux règles d’hygiène, ni à la tranquillité des autres personnes hospitalisées et de leur proches ».
L’hôpital est un service public de santé, qui doit être égalitaire et ouvert à tous.
« Tout prosélytisme est interdit, qu’il soit le fait d’une personne hospitalisée, d’un visiteur, d’un membre du personnel ou d’un bénévole ».
L’hôpital n’est pas un lieu de diffusion des idées religieuses. Ainsi toute attitude d’une personne qui cherche à faire la promotion d’une foi religieuse ou d’une propagande politique est strictement interdite. 
Toute personne doit avoir un comportement de neutralité.

 

3)Il est important de fixer des droits et des limites à l’expression des convictions religieuses à l’hôpital car le principe de laïcité prévaut à l’hôpital. La laïcité est le principe de séparation de l’Etat et de la religion qui prône l’impartialité ou la neutralité de l’Etat à l’égard des confessions religieuses, garanti t la liberté de culte et la liberté de conscience et ne place aucune opinion au-dessus des autres, construisant ainsi l’égalité républicaine. 

Ainsi, l’hôpital est un lieu d’accueil pour tous, en particulier pour les populations vulnérables et précaires. C’est aussi un lieu où s’exprime le service public.  C’est un lieu qui prend en charge les personnes en souffrance. 

L’hôpital public est un espace laïc, qui respecte toutes les croyances, et permet à chacun d’exercer son culte et ses rites religieux. Pour autant il est indispensable de maintenir la laïcité des établissements hospitaliers publics, car les patients doivent respecter des règles. Parallèlement, les personnels ont des obligations de neutralité.

Ainsi l’hôpital respecte les convictions religieuses des patients. A l’hôpital, la libre pratique du culte est donc garantie tant que l’expression des convictions religieuses ne porte pas atteinte ni à la qualité des soins et aux règles d’hygiène, ni à la tranquillité des autres usagers hospitalisés, ni au fonctionnement du service, ni à la planification des équipes de personnels.

L’hôpital et la laïcité traduisent un rapport de droits et de devoirs réciproques.

 

TROISIEME PARTIE : GEOGRAPHIE (SITUATIONS)

 

SUJET 1 : L’espace productif d’une métropole : l’aménagement d’un espace de la banlieue parisienne.

 

 

1)Dans le document 1, l’espace productif présenté des Ardoines situé à Vitry-sur-Seine se localise dans la banlieue parisienne, dans la région Île de France. 

 

2) dentification des quatre types d’espace délimités sur la photographie :

1- site des Ardoines

2- ville de Vitry

3- l’autoroute A86

4- voie ferrée

 

L’espace présenté dans le document 1 est un aménagement industriel métropolitain. La ville devient le territoire de l’innovation.

 

3)Selon les aménageurs, les atouts et les ambitions du projet des Ardoines sont :

 

Les atouts

« Une combinaison de ressources foncières et de vitalité économique ».

Cela signifie qu’il y a de l’espace disponible et des activités économiques dynamiques.

«  Un territoire de 300 ha en bord de Seine »

Il y a la possibilité de mettre en place des infrastructures portuaires.

«  Installations ferroviaires », il y a des transports.

«  Production énergétique », il y a des entreprises qui fournissent de l’énergie.

«  Grandes entreprises industrielles », il y a des usines, des sites de production qui fabriquent et qui commercialisent.

«  9.000 emplois », il y a des possibilités d’emplois.

«  Un écosystème vivant et dynamique », correspond à un bassin d’emploi positif. C’est un espace attractif.

« Une accessibilité métropolitaine », signifie que les transports entre la ville et l’espace productif sont nombreux et intenses. C’est l’accessibilité qui est renforcée.

 

Les ambitions 

« Fonctions productives et résidentielle », « fonctions économiques et résidentielles cohabitant », faire cohabiter les entreprises et les habitations, la ville et la zone d’activités.

«  ville mixte, dense », une ville peuplée, avec des logements pour toutes les catégories de population.

« Priorité du développement », signifie favoriser la croissance économique.

« programmation d’immobilier d’entreprises », construire des bâtiments adaptés pour accueillir des entreprises.

« PME-PMI » diversifier la présence des Petites et Moyennes Entreprises et des Petites et Moyennes Industries

 

4) A travers cet exemple et les connaissances l’espace productif d’une métropole se caractérise par de nouvelles dynamiques industrielles. La proximité d’une métropole est privilégiée par les industries de pointe. La ville offre en effet des services de qualité, une main d’œuvre de qualité et un accès facile aux moyens de transports rapides. L’évolution la plus importante touche le développement de parcs technologiques en zone périurbaine. Les activités sont complémentaires : recherche et innovation (laboratoires), formation (universités, grandes écoles) et technologies de pointe. Ce sont les territoires de l’innovation. 

 

 

SUJET 2 : L’espace productif dans une région : l’exemple des énergies en Bretagne.

 

1)Le titre du document : « Climat : la Bretagne se mobilise », signifie que cette région française de l’Ouest s’investit dans le développement durable et en particulier dans la lutte face au réchauffement climatique. Ainsi, cette collectivité à travers les élus, les acteurs économiques est présente aux conférences climat depuis le milieu des années 2010 et manifeste ainsi son intérêt pour le changement global et son adaptation.

 

2)Le point commun des deux initiatives présentées par le Conseil régional de Bretagne est l’intérêt pour les nouvelles « énergies renouvelables » (l’hydrolienne, et le biogaz).

 

3)L’évolution de l’espace productif encouragée par le Conseil régional de Bretagne s’oriente vers les composantes du développement durable :

 

  • urbanisme durable (villes durables, éco quartiers )
  • maitrise du foncier (réserve d’espace)
  • économies et qualité de l’eau (eau durable)
  • développement des énergies renouvelables (énergies propres).
  • co-matériaux (matériaux durables).

 

 

4)A travers cet exemple et les connaissances, l’espace productif français connait des transformations. Les espaces productifs français connaissent de profonds changements. Dans un contexte de mondialisation et de développement durable, certains espaces sont en reconversion, très inégalement réussie, qui repose sur l’implantation de nouvelles activités. Ainsi la Bretagne traditionnellement rurale et agricole accueille de nouvelles activités à l’image des énergies durables.  

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?