Corrigé d'Histoire-Géo du Bac PRO 2018

Corrigé d'Histoire-Géo du Bac PRO 2018

Retrouvez dès la fin de l'épreuve le corrigé d'Histoire-géographie du Bac PRO 2018. Tous nos corrigés sont réalisés par des professeurs de l'Éducation nationale !

Également disponible le sujet de l'épreuve d'Histoire-Géo pour le Bac PRO 2018.

Accédez également à tous les sujets et corrigés du Baccalauréat  2018 des autres filières sur digiSchool.fr. Allez, on va s'entraîner ? :)

Corrigé d'Histoire-Géo du Bac PRO 2018

Le contenu du document

 

 

 

Le candidat traite obligatoirement les trois parties : histoire, enseignement moral et civique, géographie.

Pour les première et troisième parties, le candidat a le choix entre deux sujets.

Première partie : Histoire (sujets d'étude)

SUJET 1 : LES ETATS-UNIS ET LE MONDE (1917-1989)

Repérer dans le temps et dans l’espace (3 points) 1) Associez chaque président américain et sa citation à la période qui lui correspond sur la frise chronologique en complétant la colonne « période » du tableau en annexe 1, page 3

Histoire-géographie : correction de l'épreuve d'Histoire-Géo - Bac Pro 2018

Histoire-géographie : correction de l'épreuve d'Histoire-Géo - Bac Pro 2018

 

Mettre en œuvre les démarches et les connaissances du programme (6 points)

1) Pourquoi les années 1917 et 1941 marquent-elles des changements importants de la politique américaine vis-à-vis du reste du monde ?

Les années 1917 et 1941 marquent des changements importants de la politique américaine vis-à-vis du reste du monde car les États-Unis sortent de l'isolationnisme pour devenir interventionniste et donc intervenir dans les conflits armés mondiaux de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale.

2) Winston Churchill, alors ancien premier ministre britannique, a déclaré le 5 mars 1946 à Fulton (Missouri, États-Unis) : « De Stettin sur la Baltique à Trieste sur l'Adriatique, un rideau de fer s'est abattu à travers le continent ». Expliquez cette citation.

Winston Churchill prononce cette citation au moment où l'URSS et les ÉtatsUnis s'opposent de plus en plus et que commence la Guerre Froide : en effet, les deux pays s'allient avec des pays d'Europe. Les États-Unis s'allient avec les pays d'Europe de l'Ouest tandis que l'URSS s'allie avec des pays d'Europe de l'Est : deux idéologies s'opposent alors, provoquant alors la mise en place d'un rideau de fer entre l'Ouest et l'Est de l'Europe.

 

SUJET 2 : LA DÉCOLONISATION ET LA CONSTRUCTION DE NOUVEAUX ÉTATS : INDE, ALGÉRIE

Repérer dans le temps et dans l’espace (3 points) 1) Complétez le tableau en annexe portant sur la décolonisation et la construction de nouveaux États (Inde et Algérie) ; en annexe 2, page 4.

Histoire-géographie : correction de l'épreuve d'Histoire-Géo - Bac Pro 2018

 

Mettre en œuvre les démarches et les connaissances du programme (6 points)

2) En juin 1945, Albert Camus 1 écrit dans un éditorial du journal Combat : « Les atroces massacres de Guelma et Sétif ont provoqué chez les Français d'Algérie un ressentiment profond et indigné. La répression qui a suivi a développé dans les masses arabes un sentiment de crainte et d'hostilité. Dans ce climat, une action politique qui serait à la fois ferme et démocratique voit diminuer ses chances de succès. »

Pourquoi cette analyse d'Albert Camus de la situation algérienne en 1945 est-elle assez juste si l'on considère le processus postérieur de décolonisation de l'Algérie ? Cette analyse d'Albert Camus de la situation algérienne en 1945 est assez juste si l'on considère le processus postérieur de décolonisation de l'Algérie car :

- Les populations Françaises habitant en Algérie veulent que l'Algérie reste française.

- Les populations arabes, pendant la Guerre d'Algérie, se soulèvent contre le pouvoir de la métropole française

- Les tentatives d'actions politiques effectuées sous la IVe République n'ont pas été suivies d'effet. En 1958, le Comité de Salut public, constitué de militaires français situés en Algérie réclame le retour de De Gaulle au pouvoir pour trouver une solution.

- Le référendum de 1962 sur l'autodétermination en Algérie ne satisfait pas tout le monde : les pieds noirs, les harkis, doivent quitter l'Algérie.

 

Deuxième partie : Enseignement moral et civique

SUJET : LE PRINCIPE DE PRÉCAUTION

DOCUMENT : Extrait d'un article de presse : « les parents d'élèves mobilisés contre les antennes relais »

Des parents d'élèves du groupe scolaire de la Terrasse se mobilisent pour le retrait des antennes relais situées à une trentaine de mètres des écoles. Ces dernières viennent de passer en 4G.

Ils s'inquiètent pour la santé de leurs enfants. […] « On demande simplement que les antennes soient déplacées », explique Camille Touaty. Cette maman de deux filles en primaire et en maternelle redoute de possibles conséquences sur les enfants : « C'est une mesure de précaution. On ne connaît pas les effets des ondes sur les enfants. Si je fais ça aujourd'hui c'est parce que je ne veux pas que dans 20 ans on se rende compte qu'il y a eu des effets sur nos Des antennes sans danger Pour l'Agence Nationale des Fréquences (ANFR) qui est en charge de délivrer les autorisations, les installations des antennes au 19 impasse de Trutat respectent les normes. « Un opérateur qui veut installer une antenne doit remplir une déclaration d'implantation qu'il dépose à l'ANFR », détaille Thierry Fabre, responsable du service régional de Toulouse de l'ANFR, « cette implantation est conditionnée : ne pas perturber la compatibilité électromagnétique des autres appareils, respecter les règles d'urbanisme, etc. L'ANFR vérifie qu'ils ont tenu compte de l'exposition au public. »

Thierry Fabre reconnaît que les antennes ne sont pas contrôlées systématiquement. Cependant, « sur les sites dits sensibles comme les écoles, l'opérateur doit le signaler et fournir les niveaux pour prouver qu'il a fait une étude. » Ainsi, quatre mesures ont été effectuées pour les antennes du groupe scolaire la Terrasse entre 2002 et 2015 et sont disponibles sur le site de l'ANFR. La dernière réalisée le 30 avril 2015 dans l'école donne un niveau global d'exposition de 1 volt par mètre (le niveau maximum étant fixé de 41 à 61 V/m pour la téléphonie mobile). Des études qui ne rassurent pas forcément les parents d'élèves : « Les agences nous disent que les normes sont respectées mais avec tous les scandales sanitaires et les affaires étouffées, on ne sait pas si on peut leur faire confiance », s'inquiète Camille qui reconnaît que « les avis sont assez partagés chez les parents d'élèves ».

Maire et associations impuissants

Si l'argument du principe de précaution peut être entendu, il est très difficile de faire enlever des antennes. « Si on ne met pas en évidence que l'éoprateur dépasse les niveaux maximums, il a tout à fait le droit de s'implanter. Il est alors quasiement impossible de l'en déloger », précise Thierry Fabre. […] Du côté de la mairie, Martine Susset, conseillère municipale chargée de mission Risques Majeurs Antennes, tempère : « La mairie ne peut s'opposer à l'implantation des antennes car l'Etat exige une couverture du territoire à 100%. Cependant on négocie avec les opérateurs et surtout on informe les riverains sur ces antennes. Pour le groupe scolaire de la Terrasse, nous sommes largement en dessous de la valeur maximale. » Sans rester les bras croisés, les parents d'élèves s'orgenisent : « C'est encore un peu flou mais on va lancer une pétition, essayer d'interpeller le ministre Nicolas Hulot et organiser une opération coup de poing à l'école afin de sensibiliser. »

 

Source : Louis Rayssac, La Dépêche du midi, 09 juin 2017

 

 

Questions 1. Quelle est la position de chacun des acteurs dans cette situation ?

– Camille Touaty, parent d'élève

– Thierry Fabre, responsable régional de l'ANFR (Agence Nationale des Fréquences).

Martine Susset, conseillère municipale. Camille Touaty souhaiterait que les antennes soient enlevées à proximité de l'école et déplacées plus loin. Thierry Fabre est le responsable régional de l'ANFR et affirme que les antennes à proximité de l'école sont conventionnées, que des mesures y sont effectuées régulièrement et qu'elles montrent que l'antenne ne dépasse pas le niveau maximum d'exposition. Il précise qu'il est presque impossible de déloger une antenne si celle-ci ne dépasse pas ce niveau maximum. Martine Susset, conseillère municipale, est chargée d'informer les riverains et de négocier avec les opérateurs pour l'implantation des antennes. Elle précise que l'antenne située à côté de l'école est en dessous de la valeur maximale.

2. Quels sont les moyens utilisés par chacun des acteurs pour faire valoir son point de vue ? Chaque acteur fait valoir son point de vue : ainsi, Camille Touaty précise que les effets des ondes sur les êtres humains sont trop méconnus, ajoutant également qu'elle ne fait pas confiance aux agences qui font les mesures, tandis que Thierry Fabre et la conseillère municipale Martine Susset s'appuient sur des mesures effectuées régulièrement.

3. Pourquoi cette affaire est-elle particulièrement difficile à trancher ? Cette affaire est particulièrement difficile à trancher car il s'agit d'une école, donc d'enfants en bas âges et que les populations ne connaissent pas vraiment les effets des ondes sur les corps humains.

Troisième partie : Géographie (situations)

Le candidat a le choix entre les deux sujets suivants

. Compétences mises en œuvre

- Repérer la situation étudiée dans l'espace

- Mettre en œuvre les démarches et connaissances du programme de géographie

- Exploiter des documents pour analyser une situation géographique

 

SUJET 1 : PARIS VILLE MONDIALE

Questions

1. Quelles sont les raisons données par le texte pour expliquer la baisse de la fréquentation touristique à Paris en 2016 ? (document 1)

Labaisse de la fréquentation touristique à Paris en 2016 s'explique par les attentats de 2015, mais également un contexte difficile : « grèves contre la loi travail, pénuries d'essence, nouveaux attentats, inondations, l'affaire Kim Kardashian, ... »

2. Quels atouts font de Paris la « troisième métropole mondiale la plus attractive » en 2017 ? (document 2)

Paris est la « troisième métropole mondiale la plus attractive » en 2017 car elle offre un cadre de vie agréable. Le domaine économique est également prédominant : Paris a une forte capacité d'innovation, avec de nombreuses start-up, suscitant de nombreux investissements privés. Par ailleurs, d'autres éléments sont importants : les performances environnementales mais également les infrastructures. Celles-ci leur permettent d'échanger avec de nombreux pays du monde.

3. Expliquez l'affirmation suivante : « Paris a voulu devenir une capitale européenne et mondiale de l'économie numérique ». (document 2)

Paris veut devenir une capitale européenne et mondiale de l'économie numérique afin de rester compétitive à toutes les échelles. En effet, de nos jours, l'économie numérique est fondamentale, du fait de la mondialisation (échanges de biens et de capitaux)

4. A partir de l'exemple de Paris, expliquez ce qu'est une métropole mondiale.

Paris est un bon exemple de métropole mondiale. Afin d'exercer une influence à l'échelle internationale, il faut réunir différents domaines : - Être une puissance politique : avoir un poids sur la scène internationale - Être une puissance politique : accueillir des sièges de firmes transnationales, mais également aussi de start-up innovantes qui attirent les investissements - Être une puissance sociale et culturelle : offrir à la population un niveau de vie agréable mais également être attractive pour le tourisme.

 

 

SUJET 2 : L'OUTRE-MER ET LA PUISSANCE FRANÇAISE

1. A quels problèmes Mayotte est-elle confrontée pour développer le tourisme ? (document 1)

Mayotte est confrontée à plusieurs problèmes pour développer le tourisme. L'île manque d'infrastructures pour lui permettre d'être facilement accessible depuis la métropole. De plus, les tarifs des billets d'avion sont chers, d'autant que le vol depuis la métropole est long. Enfin, l'île ne possède pas une réelle renommée touristique, tandis que le Comité du tourisme de Mayotte n'a pas un budget suffisant pour développer les infrastructures touristiques.

2. Quelles solutions sont mises en place par le comité départemental du tourisme de Mayotte pour développer le tourisme ? (documents 1 et 2)

Le Comité départemental du tourisme de Mayotte veut développer la renommée touristique de l'île en lien avec la plongée et propose des voyages couplés avec l'île de la Réunion.

3. Quels sont les atouts des îles françaises de l'océan Indien mis en avant dans la plaquette promotionnelle ? (document 2)

La plaquette promotionnelle vante les avantages d'une expérience en lien avec la nature (photos des volcans, etc) mais également une expérience culturelle. Par ailleurs, elle met en avant les sports nautiques afin de découvrir les richesses sous-marines.

4. Comment l'État et les collectivités territoriales agissent-elles en faveur des territoires d'outre-mer ?

L'État et les collectivités territoriales agissent en faveur des territoires d'outre-mer. Ils développent les infrastructures routières, autoroutières ainsi que l'accessibilité des territoires. De plus, ils développent les infrastructures touristiques : accueil des touristes, activités sportives, activités en lien avec la découverte de la nature, … Par ailleurs, ils essaient de développer l'économie afin d'augmenter l'attractivité des espaces, mais également de réduire les inégalités existantes entre la métropole et les DROM.

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?