Mise en abyme, mise en abîme : des exemples - Français - Première PRO

Mise en abyme, mise en abîme : des exemples - Français - Première PRO

DigiSchool Bac PRO met à votre disposition aujourd'hui un cours de français sur les exemples de mise en abyme ou mise en abîme rédigé exclusivement pour vous par notre professeur de première PRO.

Vous étudierez dans un premier temps des exemples de mise en abîme dans la photographie et la peinture avant de poursuivre avec sa présence dans la publicité et le roman ou encore dans les séries et le théâtre et bien d'autres encore.

Vous pouvez télécharger ce cours de français sur les exemples de mise en abyme/mise en abîme de 1ère PRO gratuitement ci-dessous.

Mise en abyme, mise en abîme : des exemples - Français - Première PRO

Le contenu du document

 

 

Présentation : La mise en abyme est un procédé artistique, qui s'applique à des champs de l'art différents, comme ceux de la littérature, du cinéma, de la peinture, de la photographie … Nous allons étudier ce procédé dans un court dossier composé de deux fiches.

Cette deuxième fiche étudie huit exemples différents de mise en abyme, provenant de l'art et de la vie quotidienne : peinture, photographie, publicité, roman, théâtre, télévision, vie quotidienne, série.  (Commentaires, explications, sources …).

Exemples de mise en abyme 

1. Peinture 

Avec une mise en abyme en peinture, le tableau peut, par exemple, représenter un homme qui regarde le même tableau que celui que nous sommes en train de regarder. Au sein du tableau, il y a donc une miniature de l'œuvre que nous sommes en train d'observer. Nous occupons alors la même position que le protagoniste du tableau, qui regarde la même œuvre que nous. On peut alors se demander si nous ne sommes pas, nous aussi, le protagoniste d'un tableau que quelqu'un est en train de regarder. On retrouve cette idée dans le tableau Not to be reproduced de René Magritte.

Conseil : consulter ce tableau.

2. Photographie 

Avec une mise en abyme photographique, on peut regarder une photo de personnes qui tiennent dans leur main exactement la même photo que celle sur laquelle elles apparaissent (œuvre qui peut être rendue possible si la première photo a été prise par un Polaroïde (par exemple) ou via des logiciels de montage). 

3. Publicité 

L'exemple de la vache qui rit est le plus connu. En effet, la vache qui rit porte des anneaux, qui sont, en fait, des boîtes de fromage de la marque Vache qui rit sur lequel la vache qui rit est représentée. Ainsi, avec cette mise en abyme, le procédé de représentation de la vache qui rit peut potentiellement se répéter à l'infini puisque la vache porte, à chaque fois, à ses oreilles, une reproduction d'elle-même ayant les mêmes boucles d'oreille sur lesquelles elle est représentée.

Conseil : consulter une représentation de La Vache qui rit.

4. Roman 

Le personnage du livre est un écrivain (et pourquoi pas l'écrivain du livre que nous sommes en train de lire !). Dans Les Faux-Monnayeurs, André Gide instaure une mise en abyme puisque le personnage Édouard est un écrivain qui, durant l'intrigue, est en train d'écrire un livre nommé Les Faux-Monnayeurs.

5. Série 

Dans un épisode des Simpsons, Bart siffle le générique de la série. Bart fait alors allusion à son existence en tant que personnage. Il est alors conscient d'être un personnage et de participer à une représentation. Cela tend à le rendre plus réel dans la mesure où il semble, comme un acteur, faire allusion au fait qu'il joue un rôle pour un show, dont il connaît d'ailleurs le générique. En outre, dans le générique des Simpsons, la famille s'installe sur son canapé pour regarder le show Le Simpsons.

6. Théâtre 

Le rôle des personnages est d'être des spectateurs ou acteurs (et pourquoi pas de la pièce qu'on est en train de regarder). Dans La Dispute de Marivaux, deux personnages ont une opinion divergente par rapport aux rapports hommes-femmes au sein de la relation amoureuse et décident alors de regarder comment se comportent des hommes et femmes, enfermés au sein d'un espace clos. Notamment, on y trouvera des scènes de dispute. Les deux personnages initiaux sont alors des spectateurs factis, assistant aux disputes des personnages, tout comme le spectateur réel est venu assister à La Dispute. Le metteur en scène peut d'ailleurs choisir de faire que ces deux personnages voyeurs soient cachés parmi le public.
Attention : dans La Dispute, les personnages observés ne sont pas conscients d'être vus donc ne sont pas des acteurs. Il faut alors parler d'une mise en abyme du spectateur (uniquement) ou d'une mise en abyme partielle.

7. Télévision 

De nombreux metteurs en scène et lecteurs voient un lien entre La Dispute (voir ci-dessous) et la télé-réalité. Les jeux de télé-réalité sont des sortes de mise en abyme puisqu'ils nous montrent des personnes, qui se sont établis un personnage dans une certaine mesure, en train de vivre l'oeuvre qu'ils créent et, notamment, en train d'en parler. Par exemple, avec Secret story, nous regardons des personnes qui parlent de leur secret et du jeu. En outre, parfois, au sein de l'émission, les acteurs regardent des replays ou des directs de l'émission. L'oeuvre (ou plutôt la représentation) est bien doublement présente, à un premier plan qui est le nôtre et à un second plan, qui est celui des acteurs.  

8. Vie quotidienne 

  • Dans Le Dictionnaire, on peut trouver la définition du mot dictionnaire. Le dictionnaire semble alors prendre du recul pour parler de lui-même.
  • Assez exceptionnellement, on peut faire un rêve dans lequel on rêve.

9. Philosophie 

Certaines réflexions peuvent avoir une logique d'emboîtement, c'est-à-dire qu'elles sont répétables à l'infini (comme des poupées russes). Chaque étape du raisonnement invite à répéter quasiment la même démarche intellectuelle. Par exemple, Jean-Paul Sarte, dans L'Être et le Néant, réfléchit sur la conscience et, notamment, sur le degré de conscience (à quel point sommes-nous conscients de quelque chose?). Il explique alors qu'on peut être conscient de notre existence mais qu'on peut aussi être conscient d'être conscient. Et, on peut aussi avoir conscience d'être conscient du fait qu'on est conscient (= avoir du recul quant au fait qu'on sait que nous sommes conscients, que nous avons connaissance des éléments qui nous entourent).  

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?