Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre bac pro ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Méthodologie : Compétences d'écritures - Français - Terminale Pro

Méthodologie : Compétences d'écritures - Français - Terminale Pro

Notre professeur a rédigé pour vous cette fiche méthodologique sur les compétences d'écriture. Ce document vous sera utile en vue de l'épreuve de français du Bac Pro.

Méthodologie : Compétences d'écritures - Français - Terminale Pro

Le contenu du document

Vous découvrirez les objets d'études au programme de Terminale Pro : "Identité et diversité", "Au XXe siècle, l'Homme et son rapport au monde" et "La parole en spectacle". Vous verrez également ce qui est attendu de vous pour cette partie de l'épreuve de français. Enfin, vous vouos pencherez sur la rédaction et présentation de votre copie de français pour le Bac Pro.

 

INTRODUCTION

Vous consacrerez environ 1h15 pour cette partie qui est sur 10 points.

Dans le libellé du sujet, une question est posée en lien avec le corpus proposé en première partie. 2 types de sujets sont possibles : l’écriture d’invention (poursuivre un conte, écrire une lettre ou un dialogue) ou un sujet d’argumentation commençant par « selon vous ».

Vous devez répondre à cette question en une quarantaine de lignes et de façon argumentée.

 

LES OBJETS D’ETUDES AU PROGRAMME DE TERMINALE BAC PRO

Chaque année, les élèves travaillent sur 3 grands objets d’études. Depuis 2012, il s’agit de  : 

  • “Identité et diversité”,
  • “Au XXe siècle l’homme et son rapport au monde”
  • “La parole en spectacle”.

 

Pour chaque objet d’études, il faut connaître au moins 3 grands auteurs, pour pouvoir les glisser dans les questions.

Pour chaque auteur, inscrivez sur une fiche les grandes étapes de sa vie, ses œuvres marquantes, et le genre littéraire qui le caractérise. Ce récapitulatif vous fera prendre du recul sur le travail accompli durant l’année.

Les sujets de la partie « compétence d’écriture » sont inspirés par les énoncés suivants.

Si vous savez répondre à ces questions en donnant 6 idées et 6 titres d’œuvres (soulignées) avec les auteurs, vous serez prêts pour l’épreuve.

Les examinateurs attendent des références littéraires, cinématographiques, artistiques (peinture, musique, chansons, bande-dessinée…).

 

OBJET D’ETUDE N° 1 :  IDENTITE ET DIVERSITE

En quoi l'autre est-il semblable et différent ?

Comment transmettre son histoire, son passé, sa culture ?

Doit-on renoncer aux spécificités de sa culture pour s'intégrer dans la société ?

 

OBJET D’ETUDE N° 2 : AU XXE SIECLE L’HOMME ET SON RAPPORT AU MONDE DANS LA LITTERATURE ET LES AUTRES ARTS

En quoi le XXe siècle a-t ’il modelé l’homme moderne ?

Les mythes appartiennent-ils seulement au passé ?

Comment la lecture d’œuvres littéraires permet-elle de s’interroger sur le rapport de l’homme au monde ?

 

OBJET D’ETUDE N° 3 : LA PAROLE EN SPECTACLE

Dans le dialogue, utilisons-nous seulement des mots ?

Comment la mise en spectacle de la parole fait-elle naître des émotions (jusqu’à la manipulation) ?

Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui, la dimension collective de la mise en spectacle de la parole ?

 

LES ATTENDUS POUR CETTE PARTIE DE L’EPREUVE

L’écriture se fonde sur vos connaissances acquises tout au long de l’année (lexique et références liées aux 3 objets d’études de Terminale).

En classe de Première, vous avez appris à argumenter sous forme de thèse/ antithèse pour convaincre.

En classe de Terminale, on attend de vous la capacité de délibérer, c’est-à-dire de nuancer vos propos en allant plus loin que votre propre expérience sur le sujet donné. Il faudra réfléchir sur la manière dont les hommes ont été confrontés aux questions du racisme, du progrès ou du pouvoir lié à la prise de parole par exemple. Votre point de vue deviendra universel et sera prouvé par des faits historiques, littéraires ou artistiques.

 

COMMENT PRESENTER ET REDIGER ?

LE SUJET D’INVENTION

La présentation

Vous aurez à écrire pas moins de 40 lignes qui se présenteront sous la forme suivante :

Une petite introduction dans laquelle vous reprendrez la question donnée si possible en la reformulant et en annonçant les protagonistes, le lieu de l’action par exemple.

Un saut de ligne

Faites un alinéa à chaque début de paragraphe (c’est-à-dire à chaque fois que vous changez d’idée). Le propos sera riche et consistant pour solliciter l’intérêt du lecteur : le lexique à utiliser sera celui étudié pour l’objet d’étude correspondant au sujet de votre épreuve.

Saut de ligne

• Et enfin une petite conclusion dans laquelle vous ferez un bilan.

 

Les outils pour bien rédiger

Si c’est une lettre, utilisez les codes attendus : « Cher monsieur (chère madame) » et les formules de politesse.

Si c’est un dialogue, insérez des tirets, des guillemets et des didascalies . Notez les noms des personnages.

Si c’est un conte, vous pouvez utiliser un lexique spécifique (jadis, il était une fois). Utilisez l’imparfait ou le passé simple si l’action se déroule dans le passé.

Expression : le lecteur doit comprendre votre texte grâce à des phrases correctement construites du point de vue grammatical (un sujet, un verbe conjugué et un complément). Evitez les phrases trop longues et n’oubliez pas la ponctuation et les accents qui sont très importants pour la compréhension ! Le lexique doit être précis.

Type de lexique :

Usuel (Individuel/collectif/singulier, nature/culture/société, norme/écart)

Thématique (Lexique des arts et de la pensée, lexique des émotions, de la parole et des discours)

 

LE SUJET D’ARGUMENTATION

La présentation

Vous aurez à écrire pas moins de 40 lignes qui se présenteront sous la forme suivante :

Une petite introduction dans laquelle vous reprendrez la question donnée si possible en la reformulant et en annonçant les titres de vos 2 grandes parties.

Un saut de ligne

Un alinéa suivi d’une phrase pour annoncer votre 1ère partie

Un retour à la ligne pour développer votre 1er argument suivi d’un exemple précis et culturel qu’il faudra expliquer. Pensez à souligner les titres d’œuvres et à donner les auteurs de livres ou les réalisateurs de films !

Un retour à la ligne avec un alinéa : développez votre 2ème argument suivi d’un exemple précis et culturel qu’il faudra expliquer. Pensez à souligner les titres d’œuvres et à donner les auteurs de livres ou les réalisateurs de films !

Un retour à la ligne avec un alinéa : développez votre 3ème argument suivi d’un exemple précis et culturel qu’il faudra expliquer. Pensez à souligner les titres d’œuvres et à donner les auteurs de livres ou les réalisateurs de films !

 

Saut de ligne : vous pouvez faire une petite phrase dite de transition pour passer à la partie suivante

Un alinéa suivi d’une phrase pour annoncer votre 2nde partie

Un retour à la ligne avec un alinéa : développez votre 1er argument suivi d’un exemple précis et culturel qu’il faudra expliquer. Pensez à souligner les titres d’œuvres et à donner les auteurs de livres ou les réalisateurs de films !

Un retour à la ligne avec un alinéa : développez votre 2ème argument suivi d’un exemple précis et culturel qu’il faudra expliquer. Pensez à souligner les titres d’œuvres et à donner les auteurs de livres ou les réalisateurs de films !

Un retour à la ligne avec un alinéa : développez votre 3ème argument suivi d’un exemple précis et culturel qu’il faudra expliquer. Pensez à souligner les titres d’œuvres et à donner les auteurs de livres ou les réalisateurs de films !

Saut de ligne

Et enfin une petite conclusion dans laquelle vous ferez un bilan.

 

Une présentation aérée et propre avec une écriture lisible et sans ratures donneront une bonne impression.

 

Les outils pour bien rédiger

Expression : le lecteur doit comprendre votre texte grâce à des phrases correctement construites du point de vue grammatical (un sujet, un verbe conjugué et un complément). Evitez les phrases trop longues et n’oubliez pas la ponctuation et les accents qui sont très importants pour la compréhension ! Le lexique doit être précis.

L’argumentation : le raisonnement doit être logique, il faudra employer des verbes d’opinion (sembler, persuader, insister…) et des connecteurs logiques.

Type de lexique :

Usuel (Individuel/collectif/singulier, nature/culture/société, norme/écart)

Thématique (Lexique des arts et de la pensée, lexique des émotions, de la parole et des discours)

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?