Acceptez-vous de recevoir des notifications afin de bien préparer votre bac pro ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Correction Français - Bac Pro Pondichéry 2016

Correction Français - Bac Pro Pondichéry 2016

digiSchool Bac PRO vous propose un corrigé de Français du Bac PRO de Pondichéry 2016.
L'objet d'étude de cette épreuve de Français du bac pro 2016 de Pondichery est "Identité et diversité". Les élèves ont du répondre à 3 questions concernant un corpus de textes composés d'un texte d'Azouz Begag, Abdellatif Chaouite, Ecarts d'identité, d'un poème de Guillaume Apollinaire, Zone, et un extrait de la bande dessinée de Shaun Tan, Là où vont nos pères.
Le sujet d'expression écrite était : Selon vous, partir s'exiler, émigrer est-il toujours "le commencement d'une nouvelle histoire" individuelle ?
Téléchargez gratuitement ci-dessous le corrigé de Français du Bac professionnel de Pondichery 2016 !

Correction Français - Bac Pro Pondichéry 2016

Le contenu du document

 

QUESTION N°1 :

 

Les trois documents de notre corpus possèdent un motif commun : une réflexion sur l’émigration. Le texte 1 écrit par Azouz Begag et Abdellatif Chaouite appartient au genre littéraire de l’essai. Témoignage récent (1990) et réflexion autour de l’immigration maghrébine en France, dès l’incipit du livre, les auteurs questionnent les différents sens du verbe « partir ».  Le texte 2 est un poème écrit par Guillaume Apollinaire en 1913, c’est un extrait du poème liminaire du recueil Alcools « Zone ».  Le troisième document représente un extrait d’une bande dessinée de Shaun Tan qui raconte l’émigration d’un père de famille.

 

QUESTION N°2 :

 

Guillaume Apollinaire ne manque pas d’être sensible au spectacle des « pauvres émigrants » qui sont des images de soi. Ils l’intéressent d’abord par leur foi au milieu des malheurs. « Leur odeur dans le hall » est peut-être notée du fait d’une suggestion qui se retrouve aussi dans le jeu « argent-Argentine », ce pays étant devenu un nouvel Eldorado. « L'édredon rouge », couleur de sang, couleur du cœur, aussi illusoire et pathétique que le rêve de l’amant, vestige du passé, est une épave dérisoire, mais à laquelle on tient ; il rappelle d’ailleurs celui, affreux, qu’Apollinaire conservait malgré les moqueries de ses amis, parce qu'il venait de sa mère. Enfin son attention se porte sur les juifs qui se sont établis dans le quartier du Marais.

Apollinaire allie modernité (absence de ponctuation, vocabulaire innovant dans la poésie) et tradition avec le jeu sur les sonorités et l’emploi d’un pronom personnel « je » qui n’est pas sans rappeler un lyrisme qu’il ose entremêler avec un pathétique qui fait naître la compassion chez le lecteur.

 

QUESTION N°3 :

 

Le texte 1 et le document 3 sont intéressants à rapprocher car le lecteur a l’impression que le texte 1 pourrait être le sous-titre des dessins.

Chaque terme expliqué dans le texte 1 : départ, exil, exode, émigrer, mobilité, mouvement, voyage est illustré par une vignette de la bande dessinée.

Le document iconographique donne vie à l’extrait de l’essai Ecarts d’identité.

 

 

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES D’ÉCRITURE

 

Introduction

L’émigration existe depuis très longtemps. Les êtres humains ont toujours voulu partir, s’exiler de gré ou de force.

Pour certain, il s’agit d’un commencement d’une nouvelle histoire pour d’autre cette étape est vécue comme un traumatisme.

 

I.Commencement d’une nouvelle histoire

 

A.Plus de liberté et de sécurité

Partir d’un pays en guerre afin de trouver plus de liberté et de sécurité dans un autre pays : exemple à prendre dans l’actualité.

 

B.Argument économique

Beaucoup de jeunes gens s’exilent croyant trouver un eldorado : le rêve américain. Exemple pouvant être pris dans l’actualité, les jeunes gens diplômés qui partent à Londres ou aux États-Unis pensant y trouver un meilleur salaire.

 

C.Pour trouver du travail

Une nouvelle vie pour les émigrants de l’Europe vers les États-Unis au début du XXe siècle : exemple Laurent Gaudé qui raconte dans son roman « Soleil des Scorta », l’arrivée aux États Unis d’une italienne qui fuit le manque de travail et la grande pauvreté du Sud de l’Italie.

 

II.Les limites de l’émigration vécue comme une nouvelle vie

 

A.Émigration obligatoire

Lorsqu’un peuple ou une partie d’un peuple est harcelé pour sa religion ou ses coutumes, il est dans l’obligation d’émigrer.

Exemple : lors de la Seconde Guerre Mondiale, beaucoup d’hommes et de femmes ont dû quitter l’Europe afin de ne pas être déportés.

 

B.Difficultés liées à l’apprentissage d’une nouvelle langue, de nouvelle coutume

La nouvelle vie tant rêvée ou pire subie peut être synonyme de grosses difficultés d’adaptation : Henri Troyat raconte dans Aliocha la difficile intégration du jeune Aliocha qui a fuit la Révolution Russe avec sa famille en France.

 

C.L’isolement

L’émigration peut être aussi une source d’isolement : exemple le parcours de Marjane Satrapi qui très jeune a dû s’exiler sans sa famille. Elle écrit toute son expérience dans une bande dessinée Persepolis.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?