Mafalda - Espagnol - Bac Pro

Mafalda - Espagnol - Bac Pro

digiSchool Bac Pro met à votre disposition ce chapitre sur l'histoire de Mafalda, célèbre personnage de bandes dessinées conçu par l'illustrateur Joaquin Salvador. Vous trouverez dans cette fiche les descriptions des personnages qui accompagnent Mafalda. Ce cours pourra vous être utile si vous recherchez une idée de thème pour le dossier d'espagnol du Bac PRO.

Mafalda - Espagnol - Bac Pro

Le contenu du document

Cette fiche est téléchargeable gratuitement. Vous pourrez vous en appuyer pour les dossiers d'espagnol du Bac Pro sur Mafalda.

 

I. Introduction

Mafalda est un personnage de bande dessinée conçu par l’illustrateur argentin Joaquín Salvador, appelé « Quino » dans le monde artistique. Avant d’être publiée pour la première fois dans le magazine « Primera Plana » le 29 septembre 1964, la BD avait été créée dans le but de servir de publicité à une marque électroménagère d’Argentine en 1963. Selon l’auteur, on pourrait dire que le personnage tel que nous le connaissons aujourd’hui est né par hasard, car la ligne de produits électroménagers n’a finalement jamais vu le jour et, l’année suivante, lorsque le secrétaire de « Primera Plana » a demandé à Quino de publier dans le magazine, l’illustrateur a décidé de récupérer ses créations de l’année précédente afin de les divulguer.

 

Mafalda

 

Dans ses propos souvent humoristiques Mafalda, une fille de classe moyenne de 6 ans, se montre très préoccupée par la réalité de son pays et par celle du monde, auxquelles elle a accès à travers les médias et les commentaires des adultes qui l’entourent, parents, maîtresse d’école, voisins, aussi bien que ceux de ses amis. Que ce soit des dialogues, des monologues ou des réflexions, elle reflète dans son discours les inquiétudes sociales, politiques, économiques historiques et culturelles de son époque, les années ’60, depuis son regard d’argentine et d’habitante de l’Amérique du Sud, des préoccupations qui intéressent encore de nos jours les sociétés modernes. Il s’agit d’une fille intellectualisée et rebelle, protagoniste de cette célèbre BD qui, plus de 50 ans après sa parution et après avoir été traduite à plus de 25 langues, continue d’être éditée et de s’épuiser dans chaque publication, et qui est donc devenue un phénomène culturel significatif à grande échelle.

 

Mafalda-gazon

 

Les différents personnages de cette bande dessinée discutent en général des grands faits sociaux des années 60’, ce qui fait qu’ils gardent tous une connexion assez forte avec la réalité de l’époque : la Guerre de Vietnam, le racisme, la bombe atomique, la menace chinoise, l’influence des Etats-Unis, les militaires ne Argentine, la fuite de cerveaux due aux dictatures, le phénomène de la surpopulation, l’Union Soviétique, la Guerre Froide, entre autres. Ces sujets s’entremêlaient avec des valeurs humaines et d’autres thèmes tels que la liberté, l’égalité, le bonheur, la dignité, la démocratie, la justice, le passage du temps, l’avenir, l’éthique, la communication, le travail, les différences des couches sociales, le féminisme, les conflits entre les générations, l’histoire sociale et politique de son pays et de ceux qui sont en rapport avec l’Argentine d’une façon ou d’une autre, la réalité quotidienne, etc.

 

Mafalda-BD

 

Les inquiétudes et préoccupations de cette petite fille s’avèrent modernes et universelles, et nous parlent de l’identité de la société et du peuple argentin, des identités de l’Amérique Latine, et plus largement de l’être humain comme individu. Tel que nous l’avons décrit plus haut, Mafalda y les autres personnages de la BD de Quino représentent une vision du monde et des relations sociales d’une époque déterminée aussi bien que du présent, d’où son succès à travers le temps.

 

II. Présentation des personnages

 

Mafalda-personnages

 

 

1. Felipe

C’est un enfant avec beaucoup d’imagination ami de Mafalda et ses copains. Ils habitent tous les deux dans le même bâtiment, dans différents étages, chacun avec sa famille. Il vit préoccupé par ses devoirs scolaires et obsédé par son manque d’attention et ses distractions au moment de s’occuper de ce genre de tâches. Sa vision de la vie est plus simple que celle de Mafalda, plutôt semblable à celle de l’enfant qu’il est. Il aime Les Beatles comme son amie et joue bien aux échecs.

 

2. Manolito (diminutif en espagnol du prénom ‘Manuel’)

Manuel Goreiro, « Manolito » est un autre ami de Mafalda et ses copains, fils d’un commerçant de quartier espagnol, qui représente à la fois les idées capitalistes et conservatrices dans la BD, ainsi que l’image parodiée de l’immigrant espagnol (plus précisément galicien) à Buenos Aires, capitale de l’Argentine. C’est le moins cultivé de la troupe (les Galiciens étant pris par des incultes ignorants en Argentine), sans trop d’imagination sauf pour songer à tout ce qu’il ferait s’il avait beaucoup d’argent et comment il pourrait le gagner. La forme de son visage est carrée Mafalda avec ses amis et ses parents, par Quino. Image libre de droits et il comporte les mêmes traits physiques que son père, le propriétaire d’une épicerie comme la plupart des Galiciens immigrants en Argentine, et que son frère, sauf que sans moustache ni barbe. Une caractéristique particulière de ce personnage est le fait qu’il aime l’inflation que subit son pays à l’époque où la BD a commencé à être publiée. A différence de la plupart des personnages, il aime la soupe et déteste les Beatles ainsi que la mode des années ’60. Il hait aussi les magasins concurrents de celui de son père et rêve de fonder sa propre chaîne de supermarchés et de faire tomber en faillite le milliardaire Rockefeller.

 

3. Susanita (diminutif en espagnol du prénom ‘Susana’, ‘Susanne’ en français)

Une des amies de Mafalda, la seule avant l’apparition de « Libertad » en 1970. Sa plus grande aspiration est de former une famille, devenir mère, avoir beaucoup d’enfants. Elle incarne le rôle ‘classique’ associé aux femmes à l’époque, celui de femme au foyer, ce qui contraste avec les idéaux d’indépendance et d’émancipation féminine proclamées par Mafalda, intellectuelle et en faveur de de la libération des femmes et l’égalité de genre. Cependant elles sont des amies très proches. Susanita est une fille très commère et bavarde, toujours au courent de ce qui se passe dans le quartier. Physiquement elle est blonde aux cheveux bouclés, avec un aspect très similaire à celui de sa mère. Raciste et dénigrante face aux gens pauvres, elle admire la bourgeoisie. Elle n’aime pas Manolito, avec qui elle se dispute tout le temps, car elle le considère trop bête et brut. Egoïste et rancunière, son intérêt romantique vise plutôt Felipe. Elle apprécie surtout son amitié avec Mafalda.

 

4. Miguelito (diminutif en espagnol du prénom ‘Miguel’, ‘Michel’ en français)

Encore un ami de Mafalda, plus petit, innocent et aussi plus égocentrique que le reste du groupe de copains. C’est un grand rêveur et, avec un caractère plus philosophique plus profond que celui de que Mafalda, se pose des questions complexes sur des aspects éloignés de sa réalité. Il présente aussi une complexité au niveau émotionnel et possède une personnalité plus ‘évoluée’ ou développée que le reste de ses amis. Il peut passer des réflexions les plus complexes aux plus simples, propres à celles d’un enfant de son âge. Miguelito est fils unique et ses discussions avec sa mère sont toujours présentes dans la BD. Il est égoïste est grand défenseur de Mussolini, tel que son grand-père. Ces caractéristiques font de lui un personnage direct et sincère avec les gens, pouvant sembler parfois cruel par moments, cependant il accepte les critiques avec humilité.

 

5. Libertad

Libertad est la troisième des filles de cette troupe d’amis. Physiquement elle est très petite, ce qui fait que le reste de ses copains lui fassent souvent des commentaires allusifs à ce sujet, commentaires porteurs, bien sûr, d’un clin d’oeil du point de vue politique. Plus libérale que Mafalda et en contraste avec les conservateurs Manolito et Susanita, elle aspire à ce que le peuple prenne conscience de son pays et produise une révolution sociale pour changer sa structure. Sa mère est traductrice de français et son père travaille dans un « poste pourri », tel qu’elle le décrit. Elle voudrait devenir traductrice de français elle aussi, et c’est le personnage qui discute le plus avec Mafalda sur politique et sur d’autres sujets sociaux. Elles n’ont pas trop d’oppositions discursives dans leurs échanges car elles partagent leurs idéaux, sauf par le fait que Mafalda soit plus réaliste, à différence de Mafalda et Susanita qui se disputent plus souvent. En général elle présente peu d’attitudes des enfants de son âge car elle est assez mûre. Sa première apparition dans la BD date de 1970.

 

6. Guille (diminutif en espagnol du prénom ‘Guillermo’, ‘Guillaume’ en français)

C’est le petit frère de Mafalda. Malgré son innocence d’enfant, marquée dans la BD par le fait qu’il parle avec un langage enfantin, il aime Brigitte Bardot. Il adore la soupe, ce qui provoque la colère de sa soeur, qui déteste ce plat. Dans toutes ses apparitions il porte sa sucette de bébé. Sa mère aurait dû tomber enceinte de lui lors des premières années de publication de la BD, lors du coup d’état du général Carlos Onganía en 1966. Il fait sa première apparition en 1968.

 

7. Papa (le père)

C’est un employé de bureau typique, qui travaille dans une compagnie d’assurance privée, avant l’arrivée des ordinateurs. Il adore les plantes d’intérieur et le jardinage, et il habite avec Mafalda, Guille et ‘maman’ dans un appartement. C’est lui qui conduit la voiture familiale, et dans la BD on ne fait jamais référence à lui par son nom ou prénom.

 

8. Maman (la mère)

Il s’agit d’une typique femme au foyer argentine de classe moyenne des années ’60, excessivement préoccupée et attentive à tout ce qui se passe dans la maison. Elle ne conduit pas la voiture familiale et a quitté ses études universitaires et sa carrière de pianiste professionnelle pour se marier, se consacrer à sa famille et s’occuper de toutes les tâches ménagères.

 

 

Mafalda-BD-bas

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?