Les équivalents du pronom ON - Espagnol - Bac PRO

Les équivalents du pronom ON - Espagnol - Bac PRO

Voici un cours d'espagnol gratuit sur la traduction de "on" en espagnol, rédigé par notre professeur.

Le "on" n’existan pas en espagnol, vous devez donc étudier les différentes possibilités de traduction et les critères qui s’appliquent. Dans ce cours, vous allez aborder les quatre équivalents espagnols les plus courants du pronom « on » : la 3ème personne du pluriel, la tournure réfléchie, le pronom indéfini « uno » et la première personne du pluriel « nosotros ».

Téléchargez gratuitement ce cours d'espagnol pour le Bac PRO consacré aux équivalents de "on" en espagnol !

Les équivalents du pronom ON - Espagnol - Bac PRO

Le contenu du document


LA TROISIEME PERSONNE DU PLURIEL
Cette tournure s’utilise lorsque le pronom « on » peut être remplacé par « quelqu’un » ou « des gens » et lorsque l’action n’est réalisée ni par le locuteur ni par l’interlocuteur. Il s’agit d’un cas d’indétermination absolue du sujet. 
Cette forme sert à exprimer des faits accidentels et occasionnels. 
Exemples :
Hicieron mucho ruido anoche, no pude dormir. 
Ils ont fait beaucoup de bruit hier soir. 
Dans cet exemple nous ne savons pas qui a fait beaucoup de bruit, mais on sait en tout cas que le locuteur est exclu de l’action. 
Dicen que vieron al sospechoso comprar una pistola el día anterior al asesinato. 
Quelqu’un a vu le suspect en train d’acheter un pistolet le jour avant le meurtre. 
Encontraron los restos arqueológicos de un dinosaurio de hace miles de años. 
Ils ont trouvé les restes archéologiques d’un dinosaure d’il y a plusieurs millénaires. 
Dans l’exemple ci-dessus, les circonstances de la découverte restent inconnues de même que l’identité du sujet de l’action. 

LA TOURNURE REFLECHIE : SE + VERBE CONJUGUE
Cette tournure est utilisée pour exprimer un fait d’ordre général, une règle à observer, un conseil… L’indétermination du sujet est relative. 
Exemples :
Se podía ver la torre Eiffel desde el avión. 
On pouvait voir la tour Eiffel depuis l’avion. 
Ou
En esta casa no se come carne. 
Dans cette maison on ne mange pas de viande.

 
Par ailleurs, dans la tournure réfléchie le sujet du discours peut être impliqué dans l’action du verbe ou complètement exclu. Observons les exemples suivants :
Ya le dije que no se debe comer en la biblioteca. 
Je lui ai dit qu’on ne doit pas manger dans la bibliothèque. 
En el sector privado se cambia más rápidamente de puesto. 
Dans le secteur privé on change plus rapidement de poste. 
Nous pouvons constater que dans le premier cas (a) le sujet peut être inclus dans l’action de ne pas manger dans la bibliothèque, alors que dans le deuxième cas (b) le sujet est totalement exclu.



 
LE PRONOM INDEFINI « UNO »
Le pronom indéfini « uno » s’emploie lorsque le locuteur parle de lui même mais ne veut pas assumer complètement ses propos. Cette figure reçoit plusieurs appellations : « UNO » de timidité ou Je déguisé. 
Cette tournure permet d’exprimer des faits d’ordre général dont le locuteur s’avère être le protagoniste caché. En effet, le locuteur exprime son point de vue sous le masque du « uno ». Dans ce cas, l’indétermination du sujet est minimale et l’implication maximale. 
Exemples :
Cuando uno está contento, puedes e más generoso con los otros. 
Lorsqu’on est content, on peut être plus généreux avec les autres.
Si uno no sábelo que quiere, nadie va a descubrir lo por uno. 
Si on ne sait pas ce qu’on veut, personne ne va le découvrir pour nous. 
Cette formule est moins impersonnelle que la tournure réfléchie, puisque le locuteur est impliqué dans l’action et de ce fait le pronom indéfini « uno » s’accorde en genre avec le sujet. 
Exemple :
Una no puede pretender comer un kilo de chocolate por semana y llegar espléndida al verano. 
On ne peut pas prétendre manger un kilo de chocolat par semaine et être en forme pour l’été. 

LA PREMIERE PERSONNE DU PLURIEL : « NOSOTROS »
Nous employons cette forme lorsque le locuteur s’englobe dans un « nous » collectif. Il n’y a pas d’indétermination du sujet. 
Exemples :
¿ A qué hora vamos al cine mañana ?
A quelle heure allons nous au cinéma demain ?
Siempre que salimos a beber una cerveza se larga a llover. 
Lorsqu’on sort boire une bière il commence à pleuvoir. 

CONCLUSION 
Le choix entre les différents équivalents du « on » français peut s’avérer difficile. Afin de pouvoir opter entre les quatre tournures les plus courantes, mettez en place la stratégie suivante : analyser le degré d’implication du locuteur dans l’action. En effet, lorsque l’action n’est réalisée ni par le locuteur ni par l’interlocuteur, nous pouvons employer la 3ème personne du pluriel. Puis, lorsque la tournure exprime un fait d’ordre général ou un conseil, choisissez la tournure réfléchie. De plus, lorsque le « on » français est utilisé par le locuteur pour cacher son identité mais lorsque nous savons de toute évidence que c’est lui qui parle, optez par le « uno » de timidité. Finalement, lorsque le locuteur s’inclut dans un « nous » collectif, employez la première personne du pluriel (« nosotros »). 
Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?