Organisations : Les acteurs et partenaires des organisations - Eco Droit - Seconde Pro

Organisations : Les acteurs et partenaires des organisations - Eco Droit - Seconde Pro

digiSchool met à votre disposition ce cours d'Eco Droit de Seconde Pro sur les Organisations : Les acteurs et partenaires des organisations

Dans une première partie, vous aborderons les acteurs du contre-pouvoirs internes à l'organisation avec les moyens de financement, les décisionnaires et les forces de travail. Dans une seconde partie vous étudierez les utilisateurs et les partenaires, éléments du contre-pouvoirs externes à l'organisation. Vous verrez notamment dans cette partie les utilisateurs et les partenaires de l'organisation. Enfin dans une dernière partie, vous verrez de nombreuses définitions comme les termes actionnaire, sociétaire, consommateur, usager et bien d'autres encore. Il vous permettront de mieux comprendre le thème et d'illustrer vos propos sur ce sujet.

Télécharger gratuitement ce cours sur les acteurs et partenaires des organisations.

Document rédigé par un prof Organisations : Les acteurs et partenaires des organisations - Eco Droit - Seconde Pro

Le contenu du document

 

Le fonctionnement de toute organisation est source de conflits de pouvoir car il repose, en interne, sur des individus pouvant être organisés sous forme de groupe, qui ont des objectifs propres et rarement concordants, et, en externe, sur les consommateurs/clients, fournisseurs, administrations, institutions financières, etc., qui agissent également en fonction de leurs propres intérêts.

Chacun a sa propre vision des moyens nécessaires pour assurer le fonctionnement et garantir la performance de l’organisation. C’est pourquoi chaque partie prenante cherche à agir en faveur de la solution conforme à ses propres objectifs et la plus compatible avec ses intérêts.

On désigne par parties prenantes l’ensemble des personnes ou entités qui sont concernées par l’activité de l’organisation. L’expression parties prenantes fait référence à la volonté de chacun des individus de bénéficier d’une fraction de la valeur ajoutée produite par l’organisation.

Définir les acteurs et partenaires des organisations revient à faire un tour d’horizon des agents économiques (ménages, entreprises, administrations publiques, institutions financières et le reste du monde).

Chaque agent pouvant détenir un ou plusieurs rôles au coeur ou à l’extérieur de l’organisation.

Pour exemple un ménage peut être simultanément un client/consommateur, un salarié mais peut aussi détenir des actions d’une entreprise.

Une entreprise peut être à la fois un client lorsqu’elle acquière des biens et services nécessaires à son fonctionnement mais est également un fournisseur de ses propres clients.

Chaque partie prenante est un contre pouvoir à l’organisation car elle peut influencer son fonctionnement.

En premier lieu, nous étudieront les parties prenantes internes : les acteurs des organisations. Puis, les parties prenantes externes constituées des utilisateurs et partenaires de l’organisation.

LES ACTEURS, CONTRE-POUVOIRS INTERNES A L’ORGANISATION

Les hommes sont au coeur des organisations et remplissent des rôles divers et variés. Leurs objectifs sont à la fois complémentaires et antagonistes.

Les acteurs des organisations sont très variés. Les principales catégories sont :

– Les salariés – Les actionnaires

– Les fonctionnaires – Les adhérents

– Les syndiqués – Les usagers

– Les sociétaires – Les clients

Une même personne peut faire partie de plusieurs catégories.

Ils sont amenés à se regrouper. Ainsi, on trouve les regroupements suivants : syndicats de salariés, syndicats de fonctionnaires, syndicats patronaux, associations (d’usagers, de consommateurs, etc.).

Avant d’identifier chaque acteur, notons que pour sa bonne marche, l’organisation doit mettre en place des moyens de coopération et de coordination entre ses différents acteurs aux rôles, intérêts et objectifs distincts.

La coordination désigne une recherche de cohérence dans le travail accompli par un ensemble d’individus.

La coopération désigne le fait pour des individus de travailler ensemble à la réalisation d'objectifs communs alors que leurs intérêts ne sont pas spontanément convergents.

Prenons quelques exemples de coordination et de coopération nécessaires aux organisations pour atteindre ou du moins viser une performance globale. Exemples qui nous permettrons de mieux comprendre l’enjeu soulevé par la présence d’acteurs distincts au sein des organisations.

Ainsi une coordination est nécessaire entre ceux qui prennent les décisions et ceux qui les exécutent. La supervision directe entre un dirigeant et un salarié (ou fonctionnaire ou bénévole) peut être l’un des moyens d’y parvenir.

Une coopération est nécessaire entre ceux qui dirigent l’organisation et ceux qui apportent leur force de travail car les premiers auront davantage tendance à vouloir accroitre les investissements alors que les seconds seront plus sensibles à une amélioration de leurs conditions de travail.

Une coopération est nécessaire entre ceux qui financent l’organisation, plus orientés vers la recherche de la rentabilité des capitaux investis, et ceux qui y travaillent, plus orientés vers une augmentation des salaires. Ces deux acteurs s’opposant ainsi sur la répartition de la richesse crée par l’organisation.

Enfin, une coordination et une coopération entre les acteurs eux-mêmes peuvent intervenir.

Par exemple, les salariés coordonnent entre eux leur travail par l’ajustement mutuel et les différents services d’une organisation doivent coopérer entre eux pour atteindre des objectifs communs.

De même, les dirigeants doivent coordonner leur travail et coopérer ensemble même si il cherche à acquérir chacun davantage de pouvoir.

Tout comme les actionnaires doivent coopérer ensemble malgré leur vision divergente qui peut être orientée vers le court terme avec une recherche de profit maximal et immédiat ou au contraire vers le long terme en misant sur la pérennisation et le développement de l’organisation.

CEUX QUI APPORTENT LES MOYENS DE FINANCEMENT

 

Moyen de financement

 

CEUX QUI PRENNENT LES DECISIONS

 

Décisionnaires

 

CEUX QUI APPORTENT LEUR FORCE DE TRAVAIL

 

force de travail

 

LES UTILISATEURS ET LES PARTENAIRES, CONTRE-POUVOIRS EXTERNES A L’ORGANISATION

Les utilisateurs et les partenaires de l’organisation jouent un rôle particulièrement important dans son fonctionnement car ils ont une incidence directe ou indirecte sur ses résultats.

L’organisation ne peut exister ni pérenniser seule. Elle a besoin d’une part, d’utilisateurs des biens qu’elle produit ou des services qu’elle propose, et d’autre part, de différents partenaires pour pouvoir vivre.

LES UTILISATEURS DE L’ORGANISATION

 

Utilisateur de l'organisation

 

LES PARTENAIRES DE L’ORGANISATION

 

Partenaires de l'organisation

 

Les mots clefs

- Actionnaire

- Salarié

- Dirigeant

- Client

- Associé

- Adhérent

- Fonctionnaire

- Bénévole

- Cadre

- Responsable

- Consommateur

- Usager

- Sociétaire

POUR MON ETUDE BAC

Thème du programme :

Les organisations

Axe(s) de réflexion :

 

  • Les acteurs dans les organisations
  • Les partenaires dans les organisations

 

Connaissances mises en oeuvre :

 

  • Les différents acteurs et leurs rôles
  • Les partenaires et leurs rôles

 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?