Corrigé Eco Droit - Bac Pro Pondichéry 2016

Corrigé Eco Droit - Bac Pro Pondichéry 2016

DigiSchool te propose le corrigé de cette épreuve d'économie-droit 2016 de Pondichéry bac pro.

Dans ce corrigé d'éco-droit terminale pro tu retrouveras une analyse du document pour la partie une. Puis une correction de la conduite de l'étude pour la deuxième partie sur la question "quel est l'intérêt pour l'entreprise de motiver ses salariés ?"

Télécharge gratuitement cette correction de bac professionnel terminale de Pondichéry 2016 en économie-droit !

Corrigé Eco Droit -  Bac Pro Pondichéry 2016

Le contenu du document

 

Partie I : Analyse du document 

 

Fiche d’analyse

Document 1

 

Source

Site internet : voila-le-travail.fr

 

Type de document

Article

 

Titre du document

« La biscuiterie Poult : plus autonomes et plus heureux au travail »

 

Qui est concerné ?

 

  • Les 400 salariés de l’entreprise Poult en général 
  • Didier Hirtzig , le directeur de l’usine
  • L’encadrement de proximité
  • Les délégués syndicaux de l’entreprise (M. Zamouche)

 

 

Quand ?

A partir de 2006 (l’article date de 2011)

 

Où ?

Usine de Montauban (Tarn et Garonne), entreprise Poult

 

Les idées fortes

 

  • Adoption d’un nouveau modèle de management en 2006 pour pallier à un problème de performance de l’usine.
  • Nouveau modèle fondé  sur un management participatif supposant l’auto-gestion, l’autonomie et la responsabilisation des salariés :
  • L’encadrement de proximité est supprimé ;
  • Incitation à la participation de salariés qui peuvent faire des propositions (produits, innovation, condition de travail).
  • Résultats positifs : amélioration des performances économiques et amélioration des indicateurs humains.

 

 

Expliquer les phrases soulignées dans le document : 

Impliquer d’avantages les salariés en leur donnant plus d’autonomie : 

En responsabilisant les salariés (suppression de l’encadrement et incitation à faire des propositions), en optant pour un management participatif, on motive les salariés.

Nous avions un problème de performance sur le site : 

L’usine de Montauban a des difficultés à atteindre les objectifs économiques fixés en utilisant les ressources dont elle dispose.

 

Le résultat opérationnel de l’usine de Montauban a doublé :

Le résultat d’exploitation (différence entre les produits et les charges d’exploitation) a été multiplié par deux entre 2008 et 2010.

 

L’entreprise connait un taux de turnover également très faible :

Le turnover est le renouvellement du personnel. Un turnover faible est un indicateur de bonne gestion des ressources humaines et de motivation des salariés. Cela signifie que l’entreprise fidélise ses salariés, ce qui lui permet de faire des économies (coûts engendrés par de nouvelles embauches lorsque le turnover est, au contraire, élevé).

 

 

Fiche d’analyse

Document 2

 

Source

Site internet : travaillersante.fr

 

Type de document

Extraits d’articles de loi et de règlements compilés dans le code du travail

 

Titre du document

Motivation au travail : réglementation et législation

 

Qui est concerné ?

 

  • L’entreprise/l’employeur
  • Les salariés
  • Le comité d’entreprise (CE)
  • Le CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail)

 

 

Où ?

 

  • Dans toutes les entreprises
  • Dans les entreprises de plus de 50 salariés pour le CE et le CHSCT

 

 

Les idées fortes

Le chef d’entreprise doit préserver la sécurité de et la santé de ses salariés.

Le CE est compétent pour gérer les œuvres sociales et culturelles de l’entreprise qui participent au bien-être des salariés.

Le CHSCT contribue à la protection de la santé (physique et mentale) ainsi qu’à la sécurité des salariés de l’établissement. Pour cela, il analyse les conditions de travail et les risques professionnels.

 

Quelles instances au sein de l’entreprise sont concernées par la santé et la motivation au travail ?

L’employeur

Le CE

Le CHSCT

 

En quoi sont-elles utiles pour favoriser la santé et la motivation au travail des salariés ?

Ces instances participent chacune dans leur domaine de compétences au bien-être des salariés :

 

  • En assurant leur sécurité et leur santé pour l’employeur ;
  • En prévoyant les activités sociales et culturelles au sein de l’entreprise pour le CE ;
  • En contribuant à la protection de leur santé et de leur sécurité (analyse des risques professionnels et des conditions de travail) pour le CHSCT.

 

Le bien-être est un facteur de motivation des salariés. En contribuant au bien-être des salariés, ces instances participent donc à la motivation au travail de ces derniers.

 

Fiche d’analyse

Document 3

 

Source

Extrait d’une étude réalisée par Laurie BRAHAMI pour la DIRRECTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence et de la Consommation) de la région Rhône-Alpes et publié en juin 2014

 

Titre du document

Cercle vertueux : Politique sociale/Résultats de l’entreprise

 

Qui est concerné ?

Les employeurs, les managers, les salariés.

 

Les idées fortes

Une politique sociale de qualité permet de motiver les salariés de l’entreprise, ce qui a pour effet de les rendre plus productifs et de les fidéliser au sein de l’entreprise (moins de turnover).

On améliore ainsi la qualité du travail et donc la satisfaction des clients, ce qui permet de les fidéliser et permet d’augmenter les résultats de l’entreprise.

Cette augmentation donne plus de marge de manœuvre à l’entreprise qui peut à nouveau améliorer sa politique sociale

 

Expliquer le concept suivant :

Productivité des collaborateurs

La productivité est un indicateur qui permet de mesurer l’efficacité des facteurs de production ici le facteur travail : valeur de la production/facteur travail nécessaire à cette production. L’augmentation de la motivation des salariés permet d’améliorer l’efficacité au travail des salariés.

 

Répondre à la question suivante : 

Quelle signification donnez-vous au titre « cercle vertueux : politique sociale / résultats de l’entreprise » ?

Il existe un lien de cause à effet direct entre la qualité de la politique sociale d’une entreprise et ses résultats financiers. Lorsque la politique sociale s’améliore cela permet d’améliorer à nouveaux les résultats financiers (car les salariés sont plus motivés donc plus productifs) ce qui permet d’avoir plus de marge de manœuvre pour améliorer la politique sociale etc…

 

J’ai choisi le document 4

(NB : il n’y a pas de mauvais choix l’important est de justifier votre réponse) 

Fiche d’analyse

 

Source

Article rédigé par D. de Mallevoue et paru dans le magazine le Figaro le 20/11/2011

 

Type de document

Article de presse

 

Titre du document

Crèches d’entreprise : des initiatives encore trop isolées

 

Qui est concerné ?

Les entreprises : PME, start-up, groupe de CAC 40

Les salariés qui ont des enfants ou souhaitent en avoir.

 

Les idées fortes :

La conciliation entre vie professionnelle et familiale est une préoccupation majeure des salariés et les entreprises commencent à s’y intéresser.

Une crèche d’entreprise est un facteur de motivation (fidélisation ; limitation de l’absentéisme.. .) et donc de productivité.

 

Justification argumentée du choix du document :

 

  • La mise en place de crèche d’entreprise est un exemple concret et actuel d’action relevant de la politique sociale d’une entreprise.
  • Préoccupation de nombreux salariés.
  • Mise en place possible par de nombreuses entreprises de la PME au grand groupe.

 

 

Partie II : Conduite de l'étude

 

Quel est l’intérêt pour l’entreprise de motiver ses salariés ?

 

Partie 1 : Présenter la problématique et expliciter les concepts essentiels.

La performance de l’entreprise, ses résultats reposent notamment sur la motivation des collaborateurs. Celle-ci comporte un aspect financier, la rémunération mais également d’autres composantes qui sont liées au bien-être et à l’épanouissement des salariés. L’entreprise doit donc s’intéresser à la motivation de ses salariés dans son intégralité afin d’assurer la performance de l’organisation.

 

Partie 2 : Quelles sont les répercussions économiques, juridiques et sociales de la motivation des salariés sur la performance de l’entreprise ?

Les répercussions économiques :

D’un point de vue économique, la motivation des salariés peut avoir un coût économique (coûts salariaux, offre de formation, gestion de carrières…) mais contribue également à l’amélioration de la productivité des salariés et des résultats de l’entreprise.

Les répercussions juridiques :

D’un point de vue juridique, la motivation constitue une contrainte. Il faut en effet respecter la législation et les conventions collectives concernant les salaires ou la participation mais également la santé et la sécurité des salariés.

La motivation des salariés constitue aussi un atout. La motivation permet de réduire les retards, l’absentéisme ou bien encore les maladies professionnelles et les accidents du travail. Cela permet de limiter les licenciements et les litiges avec les salariés.

Les répercussions sociales :

La mise en place d’un management participatif et la prise en compte du bien-être des salariés, vont avoir un aspect positif à la fois au niveau interne et au niveau externe. Au niveau interne, cela permet de développer les valeurs de l’entreprise et d’améliorer la cohésion du groupe. Au plan externe, cela peut donner une bonne image de l’entreprise aux clients.

 

Partie 3 : Quels sont les moyens disponibles pour motiver les salariés ?

Afin de motiver les salariés l’employeur peut :

 

  • Recourir au management participatif : cela favorise l’implication et permet de responsabiliser les salariés en les associant au projet de l’entreprise ;
  • Mettre en place une politique de rémunération attractive : individualisation du salaire lié à la performance de chaque salarié, avantages en nature, avantages sociaux, favoriser la performance collective grâce aux primes de participation ou à l’intéressement ;
  • Améliorer les conditions de travail :
  • Analyser les risques professionnels afin d’améliorer la santé et la sécurité des salariés.
  • Contribuer au bien-être des salariés en mettant en place des services comme les crèches d’entreprise.
  • Valoriser les parcours professionnels des collaborateurs grâce à la gestion des carrières (promotion, évolution, responsabilité) et à la formation continue.

 

 

Partie 4 : Présenter de manière synthétique et justifiée votre position personnelle sur la problématique.

Voici un exemple de ce que vous pouviez proposer :

La motivation des salariés me semble être un aspect essentiel. En tant que salarié(e), si l’entreprise dans laquelle je travaille propose un environnement agréable où l’on me responsabilise, où mon avis est pris en considération, j’ai envie de donner le meilleur de moi-même. Je me sens alors concerné(e) et je suis plus efficace.

Vous pouvez ici donner des exemples personnels en rapport avec votre expérience professionnelle en appréciant les retards, l’absentéisme, le turn-over, les services proposés…

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?