Correction Eco Droit - Bac Pro 2017

Correction Eco Droit - Bac Pro 2017

Notre professeur a rédigé pour vous le corrigé de l'épreuve d'Eco Droit du Bac Pro 2017.
Voir le sujet d'Eco Droit

Ce document ne vise pas l’exhaustivité mais tente simplement d’apporter à chaque question, des éléments de réponse. Le sujet portait sur le télétravail avec l'entreprise Anol'Immo, et après une analyse documentaire, vous deviez répondre à la problématique suivante : Le télétravail peut-il être un mode de travail bénéfique pour l’organisation d’une entreprise ?

Téléchargez gratuitement ci-dessous le sujet corrigé d'éco droit du Bac Professionnel 2017 !

Correction Eco Droit - Bac Pro 2017

Le contenu du document


PARTIE 1 : ANALYSE DOCUMENTAIRE

1.1. Voir annexes A et B. 


1.2. « Le télétravailleur a droit aux mêmes avantages que ceux qui travaillent dans les locaux de l’entreprise ». (Document 1) 

Cela signifie que les télétravailleurs détiennent les mêmes droits individuels et collectifs que les autres salariés dans l’entreprise. L’employeur doit donc veiller à la santé et à la sécurité des télétravailleurs. 


« Cette pratique reste cependant informelle et ponctuelle ». (Document 2)

Cela signifie que pour beaucoup de salariés dans cette situation, le télétravailleur ne concerne que quelques jours dans la semaine ou dans le mois, et n’est pas continu. De plus, cette pratique nécessite un avenant au contrat de travail et résulte d’un accord entre les deux parties pour respecter la forme imposée par la loi. 


1.3. Voir annexe C. 


1.2. a) L’URSSAF a avancé des arguments permettant de prouver que la relation entre Uber et ses chauffeurs 


PARTIE 2 : CONDUITE DE L’ETUDE 

1) Le développement des TIC a fait évoluer les modes de vie mais aussi les façons de travailler. Ainsi, les salariés ne sont même plus obligés de se déplacer jusqu’à leur lieu de travail et peuvent désormais le faire depuis leur domicile ou un espace de coworking, c’est le télétravail. Cette nouvelle forme d’organisation du travail est fortement encouragée par les salariés. 73% des salariés qui ne télétravaillent pas encore aimeraient le faire. Néanmoins, ils s’opposent pour plus de la moitié à un refus de leur hiérarchie, qui se pose des questions sur l’efficacité de cette pratique. 


Le télétravail peut-il être un mode de travail bénéfique pour l’organisation d’une entreprise ?


2) Le télétravail va permettre à l’entreprise de gérer au mieux les espaces de travail dans l’entreprise. Il permet également de limiter les effets négatifs liés aux retards et à l’absentéisme. Cela représentera une économie pour l’entreprise en termes de coûts. De plus, cela peut représenter l’opportunité d’attirer des profils séduits par cette liberté dans le travail, particulièrement les jeunes ; et donc de véhiculer une image positive auprès des salariés. Cela pourrait les fidéliser et renforcer leur efficacité. 


Toutefois, l’employeur doit prendre en charge les équipements nécessaires à la réalisation du télétravail et doit se charger de leur entretien (ordinateurs, téléphones, accès aux données à distance…), ce qui peut représenter un coût non négligeable. 


De plus, l’employeur doit veiller à protéger l’accès aux données internes à l’organisation face aux risques liés à l’utilisation des nouvelles technologies, dans le cadre du télétravail. Enfin, l’employeur doit faire attention à ce que la cohésion des équipes ne soit pas altérée par l’éloignement des salariés, et mettre en œuvre des moyens pour contrôler le travail effectué. 


3) La pratique du télétravail permet aux salariés de concilier plus facilement leur vie professionnelle et leur vie privée. Le télétravail permet de limiter la perte de temps, notamment dans les transports pour se rendre au lieu de travail. Cela représente un avantage certain pour les salariés qui rencontrent des difficultés de déplacement en raison d’une faible couverture en transports en commun ou en raison d’un handicap par exemple. 


Le télétravail permet aux salariés de consacrer ainsi une plus grande partie de leur temps ainsi économisé en pratiques extra professionnelles, comme le sport ou les activités culturelles, qui contribuent à réduire le stress et favoriser leur bien-être. 


Cependant, le télétravail peut être source d’isolement et de difficultés de communication, car le salarié n’interagit plus de la même manière avec les autres salariés de l’entreprise, et ne tisse plus de lien social avec ses collègues ou ses supérieurs hiérarchiques. Le télétravailleur peut ainsi craindre de ne plus bénéficier des mêmes promotions et formations que les autres salariés. 

Enfin, il peut représenter une intrusion de la vie professionnelle dans la vie privée du salarié. En effet, ce dernier peut être distrait dans son activité quotidienne de télétravailleur par des membres de sa famille par exemple ou des éléments externes (télévision…). 


4) Le télétravail peut être bénéfique pour l’organisation de l’entreprise. En leur apportant un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, il permet aux salariés d’être plus productifs, car ces derniers sont à la recherche d’autonomie. 


Néanmoins, il faut veiller à conserver la cohésion des équipes malgré l’éloignement des salariés, qui peuvent également se disperser dans leur travail. 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac pro le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac Pro

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac Pro

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?